Le “berceau du soulèvement” est tombé