Le discours d’Al-Assad, place des Omeyyades