timeline

Comment naviguer ?

Ce projet est construit sous une forme d'une chronologie, selon la date de création des œuvres documentées.
La page principale affiche toutes les œuvres d'une façon générale. Les filtres et les mots-clés permettent une recherche et un affichage plus précis.
L’annuaire
La prison de Jurin pour "l'esclavage sexuel" en Syrie … Témoignages de survivantes de l'enfer
Titre La prison de Jurin pour "l'esclavage sexuel" en Syrie … Témoignages de survivantes de l'enfer
Auteur Unité syrienne pour le journalisme d'enquête (SIRAJ)
Catégorie Publications en ligne
Autre info Investigation : Abdul Ghani al-Arian
Rédaction et supervision : Ali al-Ibrahim (SIRAJ), Sowt Podcast
Edité en arabe sur le site Daraj
Participation à la recherche : Zeina Youssef
Date de création 19/09/2022
Date d'archivage 20/09/2022
Source sirajsy.ne
Pour plus d'info Lire le rapport en Arabe
bit.ly/3Unl57Z
Gouvernorat Hama
Ville Hama
Mots-Clés Détenus, Femmes, Les forces du régime, Rapports et enquêtes, Viol
Extrait
Les centres de détention en Syrie, tels que les prisons civiles et les centres généraux des services de sécurité, ne peuvent plus accueillir le grand nombre de détenus, qui a dépassé 225 000. Par conséquent, le régime syrien a transformé un certain nombre d'écoles, de stades sportifs et de certains bâtiments en centres de détention secrets. Cela aussi ne suffit plus pour le nombre de détenus, qui augmente de jour en jour depuis le début de la révolution syrienne en 2011. Par conséquent, le régime de Bachar al-Assad a transformé de vastes étendues de terres en camps de détention. .
Parmi ces centres, le célèbre camp et prison de "Jurin" est apparu dans les témoignages des survivantes, qui ont documenté comment "l’esclavage sexuel " y est pratiqué, comme une arme de guerre pour détruire quiconque s’oppose au régime.
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/225967/la-prison-de-jurin-pour-lesclavage-sexuel-en-syrie-temoignages-de-survivantes-de-lenfer/
Anciens détenus racontent la terreur des "saloirs" dans la prison de Seidanya
Titre Anciens détenus racontent la terreur des "saloirs" dans la prison de Seidanya
Auteur Agence France-Presse (AFP).
Catégorie Mémoire
Autre info Traduction : France 24
La photo de l’article : Omar Haj Kadour
Date de création 15/09/2022
Date d'archivage 19/09/2022
Source france24.com
Pour plus d'info Lire l'article en entier
bit.ly/3LqYAuB
Gouvernorat Rif Dimashq
Ville Sednaya
Mots-Clés Détenus, Les forces du régime, Martyrs, Survivants, Tortures
Extrait
Un jour d'hiver en 2017, avant qu'il ne soit transféré de la prison au tribunal, un gardien a poussé Abdo dans une pièce qu'il n'avait jamais vue auparavant, alors les pieds nus se sont enfoncés dans des quantités de sel gemme.
Annonce
Il n'avait pas goûté le sel depuis qu'il était entré il y a deux ans dans la célèbre prison de Seidnaya, près de Damas, dont les gardiens interdisent le sel dans la nourriture des prisonniers, alors il a pris avec son poing une quantité de sel qui s'est avérée recouvrir la pièce, et apprécié son goût.
Quelques minutes plus tard, il se figea de terreur lorsqu'il tomba sur un cadavre dégingandé allongé sur le sel, avec deux autres cadavres à côté. Il raconte à l'AFP l'expérience "la plus terrifiante" de sa vie dans une prison que d'anciens détenus décrivent comme une "tombe", un "camp de la mort" et un "cancer"
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/225917/anciens-detenus-racontent-la-terreur-des-saloirs-dans-la-prison-de-seidanya/
Ghiath Matar
Titre Ghiath Matar
Auteur Marc Nelson.
Catégorie Dessin & Gravure
Selon la source
Ghiath Matar est un héros qui a offert des roses aux forces du régime d'Assad comme symbole de la résistance pacifique.
En 2011, les forces d'Assad ont arrêté, torturé et tué Matar. Son courage et son engagement envers la non-violence survivront à ses assassins.
Date de création 12/09/2022
Date d'archivage 13/09/2022
Source Page Facebook Marc Nelson
Lien
N.B.
Le 10 septembre 2011, la famille de Ghiath Matar a reçu le corps de son fils, qui a été arrêté par les forces de sécurité le 6 septembre 2011. Son corps a été mutilé et couvert de traces de torture, selon un rapport en arabe du Syrien Comité des Droits de l'Homme intitulé "Syrie - Un bilan sombre en cas de torture".
Ghiath Matar est un militant de Darayya qui a participé à l'organisation de manifestations appelant à la liberté depuis le début de la révolution syrienne en 2011. Il était célèbre pour avoir fourni de l'eau, des fleurs et des branches d'olivier aux agents de sécurité et aux soldats lors de manifestations.
Matar était également connu pour sa lutte pacifique et non-violente et son "martyre" a été un choc. Après que de nombreux ambassadeurs aient assisté aux processions funéraires de Matar, le régime syrien était furieux. Les forces du régime ont attendu le départ des personnes endeuillées et ont tiré des coups de feu et des gaz lacrymogènes pour les disperser, selon la BBC, Al-Jazeera et Al-Hewar al-Motamadden. Une semaine après la mort de Matar, son fils est né et porte son nom selon Geroun Net.
Pour plus d'info Lire la narrative dans le projet Chronologie
bit.ly/3ddcpAb
Mots-Clés Activistes, Détenus, Martyrs, Tortures
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/225825/ghiath-matar-3/
Titre Razan et Samira
Auteur Samih Choucair.
Catégorie Musique et Chant
Durée 5:14
Autre info Poésie : Faraj Beyrakdar (adapté)
Arrangement musical : Yazan al-Hejri
Montage de vidéo : Shadi Abu Fakher
Date de création 10/09/2022
Date d'archivage 12/09/2022
Source Chaîne YouTube Samih Choukeir
Lien
Ville Douma
Mots-Clés Activistes, Enlèvement, Femmes, Tortures
Paroles
Sa voix descend calmement
L'escalier du rez-de-chaussée
Elle souffre toujours dans la salle d'interrogatoire
Sa voix descend calmement
L'escalier du rez-de-chaussée
Elle souffre toujours dans la salle d'interrogatoire
Et moi, je descends calmement
C'est une couverture que deux personnes portent
Ils se perdent du chemin
Est-ce c'est nous ou c'est elle qui est sous cette couverture ?
sa voix
Sa voix fatiguée fleurit dans mon corps
Mon corps fatigué fleurit avec sa voix
Pour que je trouve le chemin
Ce n'était ni un cas ni une description, mais je l'appelle par plusieurs noms
L'écho a des ailes qui flottent autour de moi
Razan, Samira... Razan, Samira... Razan, Samira
ahhh
Un nom ne se limite pas à son porteur, si la place le veut
Une chambre dans une chambre de torture de la branche Palestine
S'est-il rétréci autour d'elles ?
S'est-il rétréci autour d'elles ?
Sa voix vient de la plaine de la libre Douma
Sa voix vient de derrière les barreaux
Se sont-ils rétrécis autour d'elles ?
Autour d'elles toutes !!
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/225812/razan-et-samira/
Notre douleur nous rassemble
Titre Notre douleur nous rassemble
Auteur Activistes
Macro Media Center.
Omar al-Shami.
Catégorie Bannières
Selon la source
Un stand dans la ville d'Azaz dans la campagne d'Alep sous le titre "Notre douleur nous rassemble", à l'occasion de la JournéeInternationale des victimes de disparition forcée, exigeant de révéler le sort de leurs enfants détenus et disparus de force depuis le début de la révolution syrienne jusqu'à présent.
#Journée Internationale des victimes de disparition forcée
#Notre douleur nous rassemble
Date de création 30/08/2022
Date d'archivage 07/09/2022
Source Page Facebook المركز الإعلامي العام MMC
Lien
Lien de l'album
Gouvernorat Alep
Ville Azaz
Mots-Clés Disparition forcée, Disparus, Détenus, Justice
Contenu
Notre chemin est la justice, et il n'y a pas d'alternative à la responsabilisation de tous ceux qui ont violé nos droits et ont fait disparaître nos proches dans les prisons de l'injustice, libérez-moi
Nous, les familles des victimes, exigeons la révélation du sort des détenus ...
Le droit de connaître la vérité
Ils ne sont ni morts ni vivants, les disparus de force - l'absence continue de prisonniers augmente la souffrance de leurs proches
#Le droit à la vérité
#Notre douleur nous rassemble
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/225759/notre-douleur-nous-rassemble/
Le onzième rapport annuel sur les disparitions forcées en Syrie à l'occasion de la Journée internationale des victimes de disparition forcée, ses victimes ne cessent d'augmenter
Titre Le onzième rapport annuel sur les disparitions forcées en Syrie à l'occasion de la Journée internationale des victimes de disparition forcée, ses victimes ne cessent d'augmenter
Auteur Le réseau syrien des droits de l'homme
Catégorie Publications en ligne
Date de création 30/08/2022
Date d'archivage 06/09/2022
Source snhr.org
Pour plus d'info Lire le rapport en Anglais
bit.ly/3cT9wVi
Mots-Clés Daech, Disparition forcée, Les Brigades et les Factions Armées, Les Forces Kurdes, Les forces du régime, Organisation de libération du Levant, Rapports et enquêtes
Extrait
Le rapport-de 48 pages-comprenait un large éventail de disparitions forcées et de témoignages de familles de victimes, il indiquait que le phénomène des disparitions forcées en Syrie est organiquement lié au phénomène des arrestations arbitraires, et que la plupart des personnes arrêtées arbitrairement disparaissent de force, il a ajouté que le régime syrien a confronté les manifestants politiques contre son régime par des arrestations arbitraires à grande échelle depuis les premiers jours du mouvement populaire en mars 2011, et a systématiquement utilisé la disparition forcée comme l'un des principaux outils de répression et de terrorisme visant à écraser et à anéantir les opposants politiques juste pour avoir exprimé leur opinion, et a exploité les capacités des services de sécurité qui possèdent des dizaines de milliers de membres, pour cela. Le rapport a souligné que les premières années du mouvement populaire ont vu le pourcentage le plus élevé de personnes disparues de force parce que les manifestations se déroulaient de manière intensive et dans des zones sous le contrôle du régime syrien, le rapport a décrit le régime syrien comme le pire au monde au XXIe siècle en termes de disparition forcée de ses citoyens. Il a déclaré que le sort des disparus dans le quartier d'Al-Tadamon à Damas est un exemple frappant de la liquidation et de l'exécution qui ont pu être infligées à des milliers de personnes disparues par les forces du régime syrien avant qu'elles ne soient emmenées dans des centres de détention.
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/225731/le-onzieme-rapport-annuel-sur-les-disparitions-forcees-en-syrie-a-loccasion-de-la-journee-internationale-des-victimes-de-disparition-forcee-ses-victimes-ne-cessent-daugmenter/
Liberté d’expression
Titre Liberté d’expression
Auteur Suzanne Hamwi.
Catégorie Dessin & Gravure
Selon la source
Jour 245 : Tu es libre de ne rien dire de tout, ce qui correspond totalement à ne pas être libre d'exprimer une opinion ...
Pour les prisonniers d'opinion et les prisonniers du désir de changement.
Date de création 28/08/2022
Date d'archivage 22/09/2022
Source Page Facebook SuzannehamouiArt
Lien
Mots-Clés Détenus, Solidarité
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/225996/liberte-dexpression-3/
Daraya après une décennie : La documentation d'un massacre
Titre Daraya après une décennie : La documentation d'un massacre
Auteur Syrian British Consortium.
Catégorie Publications en ligne
Date de création 26/08/2022
Date d'archivage 05/09/2022
Source www.syrianbritish.org
N.B.
A l’aube du 21 août 2013, les forces du régime syrien ont lancé une attaque à l'aide d'armes chimiques contre des zones peuplées de la Ghouta orientale (principalement Zamalka, Kafr Batna, Arbin et Ain Tarma) et de la Ghouta occidentale (principalement Maadamiyat al-Sham). Plus de 10 missiles chargés du gaz sarin ont été lancés depuis des plates-formes spéciales, entre deux et cinq heures du matin. L'immobilité de l'air pendant ces heures a contribué à ce que le gaz reste près de la surface du sol, ce qui a contribué à tuer un plus grand nombre de civils pendant leur sommeil.
Le Centre de documentation des violations a confirmé qu'au moins 1.302 victimes ont été tuées, en plus de 9.838 cas d'asphyxie et d'empoisonnement.
Le 28 août 2013, le président américain Barack Obama a annoncé que son administration avait confirmé la responsabilité du régime d'Assad dans ces attaques, faisant allusion à une éventuelle frappe militaire, tout en se rétractant plus tard.
Une semaine après l'attentat, la délégation de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques et son équipe d'enquêteurs ont réussi à atteindre la Ghouta orientale pour recueillir des preuves et des témoignages de survivants.
Sur la base du rapport de la mission de l'OIAC en Syrie, le Conseil de sécurité a publié la résolution 2119 le 16 septembre 2013, qui interdirait à al-Assad d'utiliser, de développer, de produire, d'acquérir, de stocker ou de conserver des armes chimiques. Le Conseil de sécurité a également indiqué la nécessité pour le régime syrien de coopérer pleinement avec l'OIAC et les Nations Unies, de démanteler son arsenal d'armes chimiques, selon le Centre de documentation sur les violations, le Réseau syrien des droits de l'homme, le rapport de l'ONU, La résolution du Conseil de sécurité, UN News et le Centre des Emirats pour les politiques.
Pour plus d'info Lire le rapport en anglais
bit.ly/3QhWgXC
Lire la narrative dans le projet Chronologie
bit.ly/3qkvtzz
Gouvernorat Rif Dimashq
Ville Darayya
Mots-Clés Disparition forcée, Détenus, Justice, Les forces du régime, Massacres, Rapports et enquêtes, Tortures
Extrait
Ce rapport documente les atrocités commises à Daraya selon les témoignages de témoins et de victimes, et vise à commémorer ce qu'ils ont vécu et à garder une trace de leurs histoires pour les générations futures. Il montre aussi que la responsabilisation et la justice sont toujours hors de portée des habitants de Daraya, malgré les dix ans qui se sont déroulés depuis le massacre et malgré la collecte de preuves substantielles sur ce qui s'est passé, malgré leur déception face au système international, les témoins ont témoigné et ont raconté les crimes odieux commis par leur gouvernement à Daraya, convaincus que leur histoire - et la vérité qu'ils ont vécue - en plus d'être digne d'être documentée, peut un jour aider à obtenir justice et responsabilisation.
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/225703/daraya-apres-une-decennie-la-documentation-dun-massacre/
Je veux savoir même une information ! Rapport sur la disparition forcée dans le governorat de Deir ez-Zor
Titre Je veux savoir même une information ! Rapport sur la disparition forcée dans le governorat de Deir ez-Zor
Auteur Organisation Justice pour la vie
Catégorie Publications en ligne
Autre info Support : La Fondation Euro -Méditérranienne pour soutenir des défenseurs des droits humains.
Date de création 15/08/2022
Date d'archivage 08/09/2022
Source jfl.ngo
Pour plus d'info Lire le rapport en entier
bit.ly/3AXScGz
Gouvernorat Deir ez-Zor
Ville Deirezzor
Mots-Clés Daech, Disparition forcée, Les Forces Kurdes, Les forces du régime, Rapports et enquêtes, Survivants
Extrait
Ce rapport met en lumière la pratique des disparitions forcées dont ont été victimes des centaines d'habitants de Deir ez-Zor. Le rapport tente de répondre aux questions sur les parties impliquées dans les disparitions forcées, les efforts des familles des disparus forcés pour découvrir le sort de leurs enfants et les défis auxquels ils sont confrontés. Le rapport se termine par un certain nombre de résultats liés à la disparition forcée à Deir ez-Zor, notamment la présence de ce que l'on appelle désormais les "courtiers", qui sont un groupe de personnes qui jouent le rôle de médiateur entre les familles des disparus d'une part et les agents de sécurité des différentes parties au conflit d'autre part, en échange de grosses sommes d'argent. Ces médiations ne conduisent jamais à connaître le sort de la personne disparue de force.
Le rapport met en lumière deux axes principaux; le premier : les parties les plus susceptibles d'être responsables de la disparition forcée à Deir ez-Zor, et le second : les efforts des familles des disparus forcés pour connaître le sort de leurs enfants .
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/225777/je-veux-savoir-meme-une-information-rapport-sur-la-disparition-forcee-dans-le-governorat-de-deir-ez-zor/
La ligue des survivantes de l’intérieur
Titre La ligue des survivantes de l’intérieur
Auteur Ali Ferzat.
Catégorie Caricature
Date de création 01/07/2022
Date d'archivage 26/07/2022
Source Page Facebook Ali Ferzat
Lien
Mots-Clés Dictateur, Détenus, Femmes, Survivants
Contenu
Aux femmes libres survivantes, je vous présente cette peinture avec la fierté de tous les syriens à votre égard, et je suis le premier à l'être.
Survivantes
Fenêtre sur la liberté
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/225633/la-ligue-des-survivantes-de-linterieur/
Guide des notices rouge d'INTERPOL à l'intention des défenseurs des droits de l'homme concernant la situation syrienne
Titre Guide des notices rouge d'INTERPOL à l'intention des défenseurs des droits de l'homme concernant la situation syrienne
Auteur Guernica 37.
The Day After.
Catégorie Publications en ligne
Autre info En soutien de l'Agence suédoise de coopération internationale au développement (Sida).
Date de création 30/06/2022
Date d'archivage 13/07/2022
Source tda-sy.org
Pour plus d'info Lire le rapport en Anglais
bit.ly/3IDb1Cf
Mots-Clés Communauté internationale, Dictateur, Détenus, Tortures
Résumé
Par une initiative de l'organisation "The Day After" et le soutien de l'Agence suédoise de coopération internationale au développement (Sida), une collaboration avec le cabinet d'avocats britannique Guernica 37 a été menée pour préparer un guide pratique sur la façon de traiter avec le système de police criminelle internationale (Interpol) .
Le guide est basé sur le contexte syrien, suite au rétablissement par la Syrie de ses privilèges dans le système international d'Interpol, en octobre 2021. Il cible les Syriens qui cherchent à défendre les droits de l'homme et leur fournit une explication détaillée et pratique de la manière d'agir en cas d'urgence; Les cas tels que l'arrestation, la détention ou la présentation de demandes d'extradition après l'émission de bulletins d'alerte rouge à leur encontre, et les cas non urgents dans lesquels il est conseillé de contester la notice d'INTERPOL alors qu'ils ne sont pas en détention, de chercher à supprimer des données détenues par INTERPOL, ou contester l'adhésion de la Syrie à celle-ci.
Le guide a été rédigé par des avocats qui ont travaillé sur des affaires INTERPOL et représenté des clients de différentes nationalités sur des notices rouge d'INTERPOL, et a été révisé par l'ancien directeur adjoint d'INTERPOL en Grande-Bretagne.
Les deux premières parties du guide se concentrent sur l'explication du système d'INTERPOL, ses pouvoirs, les états membres, les idées fausses sur son système , et expliquent ce que sont les notices rouge et la politique d'INTERPOL en matière de réfugiés.Tandis que la troisième partie comprend des conseils qui peuvent être appliqués à court terme lorsqu'une notification rouge apparaît et que faire en cas de planification de voyage, de détention ou de comparution devant la justice.
La quatrième section contient des mesures à moyen terme et fournit des conseils d'assistance dans les situations où la personne n'a pas encore été arrêtée, mais craint d'être arrêtée prochainement.
La cinquième et dernière section du guide décrit les mesures de base qui peuvent être prises en cas de volonté de plaider contre la réintégration complète de la Syrie dans le système INTERPOL.
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/225457/guide-des-notices-rouge-dinterpol-a-lintention-des-defenseurs-des-droits-de-lhomme-concernant-la-situation-syrienne/
Le droit à la révélation du sort
Titre Le droit à la révélation du sort
Auteur Samer Samer.
Catégorie Bannières
Date de création 28/06/2022
Date d'archivage 29/06/2022
Source Page Facebook الاتحاد العام للمعتقلين و المعتقلات
Lien
N.B.
Le 26-06-2022, qui coïncide avec la Journée internationale de soutien aux victimes de la torture, un groupe de militants, en coopération avec plusieurs initiatives syriennes, préoccupées par la cause des détenus et des personnes disparues de force, ont lancé une campagne sous le hashtag # Droit_à_la_révélation_du_sort.
La campagne s'est accompagnée de sit-in de militants sur les places des capitales européennes, de séminaires et d'activités diplomatiques menées par des délégations, des missions et des initiatives syriennes, expliquant la réalité des détenus dans les prisons du régime, et la torture systématique qu'ils subissent, appelant pour la nécessité de travailler et de faire pression sur la communauté internationale pour qu'elle travaille à révéler leur sort.
Des militants syriens, des artistes, des politiciens et des militants des droits de l'homme ont contribué à la campagne, en publiant des messages audio et vidéo, exprimant leur solidarité avec les détenus et le droit de leurs familles à connaître leur sort, selon l'Union générale des détenu(e)s, la Ligue des survivantes de l'intérieur, Centre Haramon pour les études, la page Facebook "Nous voulons les détenus", Al-Hurra, Réseau Sham et le hashtag de la campagne sur Facebook.
Gouvernorat Damas
Ville Damas
Mots-Clés Campagnes, Dictateur, Détenus, Justice
Contenu
#Le_droit_à_la_révélation_du_sort
#Al-Assad_criminel_de_guerre
Damas 28/6/2022
Samer Samer
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/225350/le-droit-a-la-revelation-du-sort/
Titre Sejien (Prisonnier)
Auteur Leil al-Riz.
Catégorie Musique et Chant
Durée 4:57
Selon la source
D'une voix basse et tremblante :
"Si nous sortons d'ici, nous allons dénuder le silence, qui a gardé le silence sur l'horreur de cet endroit, c'est une promesse que nous nous sommes faite en tant que prisonniers, c'est une promesse que nous avons faite à tous ceux qui sont encore dans cet endroit . Où le régime tue son peuple."
Prison rouge de Saydnaya
Département : A
Cellule : 16
Autre info Production : Focasfilms
Réalisation : Nils Castner, Moritz Forster
Traduction : Ahmad Karzon, Leonie Tambe
Date de création 26/06/2022
Date d'archivage 21/09/2022
Source Chaîne YouTube Leil
Page Facebook Leil Al Riz
Lien
Gouvernorat Rif Dimashq
Ville Sednaya
Mots-Clés Détenus, Famine, Froid, Martyrs, Survivants, Tortures
Paroles
Tous à genoux, et concentrez-vous ...
La lumière de la rue me tue
Il y a encore des prisonniers à l’intérieur
Je vis détruit, humilié dans ma liberté
Vous vivez votre avenir, mais à l’intérieur il y a des gens qui meurent
Mon espoir se vide
De ma tête, une voix m'appelle
La voix du froid dans cette cellule
Dormir sur le sol te détruit les os
Oublie cette idée ... Tu ne sortiras pas
Avec le sommeil sur le sol et l'odeur de la mort
Le dortoir devient un ami
Oh Seigneur, tu vois que la vie se resserre de plus en plus autour de moi
Et le froid dévore mon corps ... Ça me brûle la peau
Je me courbe sur moi-même ... Je me tords du froid
J'ai froid
Les coups deviennent des brûlures
Dans le froid, ça devient brûlant
Dormir ayant faim ... Côtes brisées
Ma vie est devenue comme l'eau qui voudrait monter en haut
Le jour où mon ami est mort auprès de moi, j'ai prié pour lui, il me poursuit jusqu’à aujourd’hui
Le pauvre, on lui a crevé les yeux
Le froid et la peur remplissent le creux
Tristesse et nuit ... Je n'ai plus de force
Douleur, tourment, et porte fermée
Que puis-je faire avec les chaînes de la faim ?
....
C'est fini ... Il est enterré
Mais sur terre, il n'y a pas de paix, il n'y a pas de joie, il n'y a pas de sécurité
Mais sur terre, il n'y a pas de paix, il n'y a pas de joie, il n'y a pas de sécurité
....
Et maintenant je vis dehors
je me sens mort
Les fantômes du passé me retiennent
Et le silence se prolonge dans ma tête
C'est fini ...
Quand un rebelle tourne une page ... Et redevient humain sans colorant ... Il cherche une nouvelle vie ... Pour écrire une fin heureuse
Je suis hors des prisons ... Je suis vivant ... J'ai beaucoup de rideaux
Oublie ...
Oublie ...
Non je ne vais pas oublier comment le geôlier a craché dans mon assiette et j'ai continué à manger comme une bête
En pleine solitude et défaite
Toutes mes larmes n'ont aucune valeur
Grâce à Dieu, je vis en paix
J'ai vu des séances de tortures qui m'ont fait blanchir les cheveux
Ils ne sont pas morts de faim ... Ils ont été tués par l'oppression
Tabbah ... Dwabi ... Shaheen
Ce sont mes amis ...Je les ai perdus dans les prisons
Chaque fois que je me rappelle une de leurs histoires le feu me brûle l'estomac
Comme elle est dégoutante cette vie
Je déteste les yeux des gens
J'aurais aimé que ma mère ne se serait pas mariée et que je ne serai pas né
Les couteaux de la peur sont cachés
Demain, le lendemain et les jours suivants
Croyez-moi, quand je vois un policier qui s’approche, je me dis : C'est la fin !
Les jours passent et la vie m'enterre
Je ne peux pas oublier la douleur que j'ai vécue
Que cette vie se termine ... J'attends la mort
Il n'y a que l’insomnie et l’inquiétude ... Dans le coeur il y a la brûlure et la haine
Au coeur du froid, c'est le cri du silence
L'étouffement m'a étouffé ... Douleur et feu
Je ne suis pas un feu ... Le bateau a coulé
Mais il n'y a pas de paix sur terre
Il n'y a pas de joie, pas de sécurité
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/225990/sejien-prisonnier/
Le onzième rapport annuel sur la torture en Syrie à l'occasion de la Journée internationale de soutien aux victimes de la torture
Titre Le onzième rapport annuel sur la torture en Syrie à l'occasion de la Journée internationale de soutien aux victimes de la torture
Auteur Le réseau syrien des droits de l'homme
Catégorie Publications en ligne
Date de création 26/06/2022
Date d'archivage 04/07/2022
Source snhr.org
Pour plus d'info Lire le rapport en anglais
bit.ly/3aeGFtc
Mots-Clés Daech, Disparition forcée, Détenus, Iran, Les Brigades et les Factions Armées, Les Forces Kurdes, Les forces du régime, Organisation de libération du Levant, Rapports et enquêtes, Tortures
Extrait
Le rapport contient un grand nombre d'incidents de torture, de témoignages de survivants d'arrestations et de tortures, ainsi que des incidents de décès dus à la torture, qui ont été enregistrés en un an depuis le 26 juin 2021, et a déclaré que la torture, interdite dans les conditions les plus dures termes de droit international, est encore largement pratiquée contre l'opposition, politique ou militaire, entre les parties au conflit, ou des forces au pouvoir contre les membres de la société gouvernée, dans le but d'étendre le contrôle et de supprimer toutes les revendications des droits de l'homme ou la pratique démocratique.Le rapport a ajouté que le processus d'arrestation de personnes en Syrie est une forme de torture, car il est effectué sans mandat judiciaire, et c'est une pratique courante par les parties au conflit et les forces au pouvoir, en plus d'autres types de torture. En plus la grande majorité des détenus sont victimes de disparition forcée, et la disparition forcée est considérée comme une forme de torture la plus cruelle.
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/225363/le-onzieme-rapport-annuel-sur-la-torture-en-syrie-a-loccasion-de-la-journee-internationale-de-soutien-aux-victimes-de-la-torture/
Le droit à la révélation du sort
Titre Le droit à la révélation du sort
Auteur Anis Saleh Hamdoun.
Aziz al-Asmar.
Omar al-Bam.
Catégorie Graffiti
Murs
Date de création 26/06/2022
Date d'archivage 30/06/2022
Source Page Facebook عمر البم
Lien
N.B.
Le 26-06-2022, qui coïncide avec la Journée internationale de soutien aux victimes de la torture, un groupe de militants, en coopération avec plusieurs initiatives syriennes, préoccupées par la cause des détenus et des personnes disparues de force, ont lancé une campagne sous le hashtag # Droit_à_la_révélation_du_sort.
La campagne s'est accompagnée de sit-in de militants sur les places des capitales européennes, de séminaires et d'activités diplomatiques menées par des délégations, des missions et des initiatives syriennes, expliquant la réalité des détenus dans les prisons du régime, et la torture systématique qu'ils subissent, appelant pour la nécessité de travailler et de faire pression sur la communauté internationale pour qu'elle travaille à révéler leur sort.
Des militants syriens, des artistes, des politiciens et des militants des droits de l'homme ont contribué à la campagne, en publiant des messages audio et vidéo, exprimant leur solidarité avec les détenus et le droit de leurs familles à connaître leur sort, selon l'Union générale des détenu(e)s, la Ligue des survivantes de l'intérieur, Centre Haramon pour les études, la page Facebook "Nous voulons les détenus", Al-Hurra, Réseau Sham et le hashtag de la campagne sur Facebook.
Gouvernorat Idlib
Ville Bennech
Mots-Clés Campagnes, Détenus, Justice, Solidarité
Contenu
#Le_droit_à_la_révélation_du_sort
Nous voulons les détenus
Ils ne sont pas des nombres ...
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/225356/le-droit-a-la-revelation-du-sort-2/
Titre Palmyre - Les bourreaux
Auteur Ramzi Shoukair.
Catégorie Théâtre
Description
Bande-annonce d'une pièce de théâtre mise en scène par Ramzi Shoukair, dans laquelle des rescapé(e)s de la détention racontent leurs témoignages sur la prison de Palmyre dans la campagne de Homs.
Durée 4:12
Date de création 10/06/2022
Date d'archivage 12/09/2022
Source Chaîne YouTube Salma Gradit Choukair
Lien
Gouvernorat Homs
Ville Palmyre
Mots-Clés Détenus, Femmes, Les forces du régime, Survivants
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/225810/palmyre-les-bourreaux/
Nous voulons les détenus
Titre Nous voulons les détenus
Auteur Omar Ibrahim.
Catégorie Peinture
Autre info L’œuvre fait partie d'une série intitulée : Le Désert.
Date de création 05/06/2022
Date d'archivage 22/06/2022
Source Page Facebook Omar Ibrahim
Lien
Mots-Clés Détenus, Solidarité
Contenu
Nous voulons les détenus ... Nous les voulons tous
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/225225/nous-voulons-les-detenus-7/
Titre La mélodie de la mort
Auteur Hisham Marwan.
Catégorie Affiche
Durée 0:20
Date de création 28/05/2022
Date d'archivage 01/06/2022
Source Page Facebook Hesham Marwan
Lien
Mots-Clés Détenus, Martyrs
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224820/la-melodie-de-la-mort/
"Prison sans barreaux", 22 visages des photos César ... Et la tragédie continue
Titre "Prison sans barreaux", 22 visages des photos César ... Et la tragédie continue
Auteur Association des familles de César
Centre syrien pour les médias et la liberté d'expression
Catégorie Publications en ligne
Autre info Soutien de l’organisation Impunity Watch
Date de création 17/05/2022
Date d'archivage 14/06/2022
Source scm.bz
Pour plus d'info Lire le rapport en Anglais
bit.ly/3MTqcI2
Mots-Clés Détenus, Femmes, Martyrs, Rapports et enquêtes, Tortures
Extrait
Le rapport "Prison sans barreaux" rend compte des violations des détentions arbitraires et des disparitions forcées liées à la torture ayant entraîné la mort, ou aboutissant à une exécution extrajudiciaire ou sommaire, ou dont les victimes sont toujours portées disparues, en termes d'impact sur les familles des victimes, en travaillant avec un échantillon de familles appartenant à l'Association des familles César, qui a documenté l'identification de l'identité de leurs enfants, à travers les photos que César a divulguées en 2014, pour fournir une image de la violation complexe, continue et étendue qui affecte la vaste majorité de la société syrienne. Selon les estimations les plus basses, le nombre de personnes disparues en Syrie est de 100,000 au cours des dix années passées, ce qui est un nombre non final de victimes de violations complexes et d'excès de violence et de déni des droits fondamentaux et du droit à la vie , la sécurité physique et la connaissance de la vérité et autres, qui sont pratiquées par le gouvernement en premier lieu.
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/225103/prison-sans-barreaux-22-visages-des-photos-cesar-et-la-tragedie-continue/
Sans titre
Titre Sans titre
Auteur Le réseau syrien des droits de l'homme
Catégorie Affiche
Date de création 16/05/2022
Date d'archivage 06/06/2022
Source Page Facebook Syrian Network for Human Rights - SNHR
Lien
N.B.
Le 30/4/2022, Bachar Assad a annoncé le décret numéro 7 d'amnistie générale pour les crimes terroristes commis avant la date de sa publication, le 30/4/2022, "à l’exception de ceux ayant entraîné la mort d’un être humain", selon le texte du décret.
L’exécution de ce décret a commencé en libérant plusieurs prisonniers. Les rues de la capitale étaient témoins de grandes foules; Des centaines de familles se sont rassemblées dans les rues où ils soupçonnaient être lieus de libéralisation attendant leurs enfants détenus.
Cette procédure se déroule dans un cadre de chaos prédéterminé par le régime syrien, puisque le Ministère de la justice censé appliquer l’exécution de ce décret, n'a publié aucune liste contenant les chiffres et les noms de libérés, ni ceux qui n'en sont pas concernés, ni même ceux déjà morts clandestinement dans les prisons et dont la mort n'est pas annoncée jusqu'à maintenant.
Alors que les familles des survivants ont échangé sur les réseaux sociaux les photos de leurs chers libérés, celles de ceux dont le sort est toujours inconnu ont, à leur tour, échangé les photos de leurs chers encore disparus, attendant une preuve ou une information indiquant le lieu de leur détention, ou même une information indiquant s'ils sont toujours vivants. Selon l’Observatoire Syrien pour les Droits de l'Homme, Jawab, l’Assemblée Syrienne des détenu(e)s, Page Facebook Nous voulons les détenus, CNN, DW Arabi, Le texte du décret publié sur le site d’informations Sana, Enab Baladi, Al-Hurra, Al-Modon, AFP, Le Monde.
Pour plus d'info Lire le rapport
bit.ly/3NNv56l
Mots-Clés Dictateur, Disparition forcée, Détenus, Infographie, Survivants
Contenu
Une comparaison entre le nombre de ceux qui sont toujours en disparition forcée par les forces du régime depuis mars 2011, des habitants de villes syriennes, et ceux qui sont libérés suite au décret de l’amnistie du 7/2022 depuis 01-05-2022.
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224878/sans-titre-1209/
Le régime syrien libère 476 personnes selon le décret de l’amnistie du 7/2022, il reste encore 132,000 détenus depuis mars 2011
Titre Le régime syrien libère 476 personnes selon le décret de l’amnistie du 7/2022, il reste encore 132,000 détenus depuis mars 2011
Auteur Le réseau syrien des droits de l'homme
Catégorie Publications en ligne
Date de création 16/05/2022
Date d'archivage 01/06/2022
Source snhr.org
Pour plus d'info Pour lire le rapport
bit.ly/3NNv56l
Mots-Clés Communauté internationale, Dictateur, Disparition forcée, Détenus, Femmes, Les Nations-Unies, Les forces du régime, Rapports et enquêtes, Survivants, Tortures
Extrait
Il y a encore 132,000 détenus ou disparus de force dans les prisons du régime depuis mars 2011 jusqu'au mai 2022. Le rapport fait état, dans les dix premiers jours suivant la publication du décret de l’amnistie du 7/2022, de la libération d’environ 476 personnes de diverses prisons civiles, militaires et de centres de sécurité dans les gouvernorats syriens, dont 55 femmes, 13 personnes qui étaient enfants au moment de leur détention, et cela depuis le 1 jusqu'au 11 mai/2022. En outre, parmi les 476 libérés, il y a au moins 98 personnes qui avaient déjà réglé leur situation sécuritaire avant leur arrestation et ont été promises de ne plus être attaquées par les services de sécurité. 18 réfugiés qui sont rentrés en Syrie de leur pays de refuge, dont 2 femmes. Et 12 réfugiés palestiniens dont 3 femmes.
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224819/le-regime-syrien-libere-476-personnes-selon-le-decret-de-lamnistie-du-7-2022-il-reste-encore-132000-detenus-depuis-mars-2011/
En Syrie, une amnistie inédite ravive les traumatismes des familles de prisonniers et de disparus
Titre En Syrie, une amnistie inédite ravive les traumatismes des familles de prisonniers et de disparus
Auteur Laure Stephan.
Catégorie Mémoire
Selon la source
Les libérations décrétées par le régime Assad concernent pour la première fois depuis 2011 des Syriens jetés en prison sous des accusations de « terrorisme ». Mais aucune liste de noms n’ayant été publiée, il est difficile d’apprécier la portée de cette mesure.
Date de création 14/05/2022
Date d'archivage 17/05/2022
Source www.lemonde.fr/international
Pour plus d'info Lire l'article en entier
bit.ly/37Xdjyo
Gouvernorat Damas
Daraa
Rif Dimashq
Ville Damas
Daraa
Sednaya
Tadamon
Mots-Clés Disparus, Détenus, Massacres, Survivants, Tortures
Extrait
« Les disparus sont la crise la plus profonde de notre société, affirme l’avocat Anas Joudeh, à la tête du Mouvement pour la construction de la nation, une formation de l’opposition dite « tolérée ». Si l’on veut enclencher une réconciliation nationale, il faut que ceux qui sont sortis de prison puissent dire leurs souffrances, pour que la société reconnaisse ce qui s’est passé. On n’en est malheureusement pas là. »
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224615/en-syrie-une-amnistie-inedite-ravive-les-traumatismes-des-familles-de-prisonniers-et-de-disparus/
Titre Droits d'homme
Auteur 1+1 Show.
Fares Garabet.
Catégorie Caricature
Video
فيديو
Description
Caricature met en lumière le contraste entre les opposants du régime demandant sa chute et ses souteneurs voulant sa continuité.
Durée 0:56
Date de création 10/05/2022
Date d'archivage 24/05/2022
Source Chaîne YouTube 1+1 Show
Lien
Mots-Clés Détenus, Les forces du régime, Tortures
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224680/droits-dhomme/
Les détenues libérées des prisons de Al-Assad
Titre Les détenues libérées des prisons de Al-Assad
Auteur Amany al-Ali.
Catégorie Caricature
Date de création 10/05/2022
Date d'archivage 23/05/2022
Source Page Facebook Amany Al-ali Cartoon
Lien
N.B.
Le 30/4/2022, Bachar Assad a annoncé le décret numéro 7 d'amnistie générale pour les crimes terroristes commis avant la date de sa publication, le 30/4/2022, "à l’exception de ceux ayant entraîné la mort d’un être humain", selon le texte du décret.
L’exécution de ce décret a commencé en libérant plusieurs prisonniers. Les rues de la capitale étaient témoins de grandes foules; Des centaines de familles se sont rassemblées dans les rues où ils soupçonnaient être lieus de libéralisation attendant leurs enfants détenus.
Cette procédure se déroule dans un cadre de chaos prédéterminé par le régime syrien, puisque le Ministère de la justice censé appliquer l’exécution de ce décret, n'a publié aucune liste contenant les chiffres et les noms de libérés, ni ceux qui n'en sont pas concernés, ni même ceux déjà morts clandestinement dans les prisons et dont la mort n'est pas annoncée jusqu'à maintenant.
Alors que les familles des survivants ont échangé sur les réseaux sociaux les photos de leurs chers libérés, celles de ceux dont le sort est toujours inconnu ont, à leur tour, échangé les photos de leurs chers encore disparus, attendant une preuve ou une information indiquant le lieu de leur détention, ou même une information indiquant s'ils sont toujours vivants. Selon l’Observatoire Syrien pour les Droits de l'Homme, Jawab, l’Assemblée Syrienne des détenu(e)s, Page Facebook Nous voulons les détenus, CNN, DW Arabi, Le texte du décret publié sur le site d’informations Sana, Enab Baladi, Al-Hurra, Al-Modon, AFP, Le Monde.
Mots-Clés Détenus, Femmes, Les forces du régime, Survivants
Contenu
Les détenues libérées des prisons de Al-Assad ...
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224664/les-detenues-liberees-des-prisons-de-al-assad/
Nous voulons tous les détenus
Titre Nous voulons tous les détenus
Auteur La ligue des survivantes de l'intérieur
Catégorie Bannières
Selon la source
La libération des détenus n'est pas une grâce de la queue du chien Bachar
Mais où sont les autres détenus et où sont les disparus ?
Pouvons-nous oublier à quoi ils ont été exposés dans les prisons du criminel Bachar al-Assad ?
#Nous-voulons-les-détenus
#Ne-les-laissez-pas-tomber
#Écoutez-nous
#Massacre-Al-Tadamon
#La-voix-de-la-conscience
#Sauvez-ceux-qui-sont-restés-dans-les-abattoirs-de-Assad
Date de création 08/05/2022
Date d'archivage 15/09/2022
Source Page Facebook رابطة ناجيات الداخل
Lien
N.B.
1-
Le 30/4/2022, Bachar Assad a annoncé le décret numéro 7 d'amnistie générale pour les crimes terroristes commis avant la date de sa publication, le 30/4/2022, "à l’exception de ceux ayant entraîné la mort d’un être humain", selon le texte du décret.
L’exécution de ce décret a commencé en libérant plusieurs prisonniers. Les rues de la capitale étaient témoins de grandes foules; Des centaines de familles se sont rassemblées dans les rues où ils soupçonnaient être lieus de libéralisation attendant leurs enfants détenus.
Cette procédure se déroule dans un cadre de chaos prédéterminé par le régime syrien, puisque le Ministère de la justice censé appliquer l’exécution de ce décret, n'a publié aucune liste contenant les chiffres et les noms de libérés, ni ceux qui n'en sont pas concernés, ni même ceux déjà morts clandestinement dans les prisons et dont la mort n'est pas annoncée jusqu'à maintenant.
Alors que les familles des survivants ont échangé sur les réseaux sociaux les photos de leurs chers libérés, celles de ceux dont le sort est toujours inconnu ont, à leur tour, échangé les photos de leurs chers encore disparus, attendant une preuve ou une information indiquant le lieu de leur détention, ou même une information indiquant s'ils sont toujours vivants. Selon l’Observatoire Syrien pour les Droits de l'Homme, Jawab, l’Assemblée Syrienne des détenu(e)s, Page Facebook Nous voulons les détenus, CNN, DW Arabi, Le texte du décret publié sur le site d’informations Sana, Enab Baladi, Al-Hurra, Al-Modon, AFP, Le Monde.
2-
Des activistes et tweeteurs ont lancé sur les réseaux sociaux le hashtag #Le massacre de Al-Tadamon, après la publication d'un rapport intitulé "Les victimes de al-Tadamon" sur le site al-Jumhuriya, un reportage documenté des photos dans le journal britannique The Guardian le 27-4-2022 et la divulgation d'une vidéo qui montre deux membres de la branche de Al-Mintaqa (district), dépendant de celle des renseignements militaires, connue sous le nom de" branche 227", exécutant des civils, enfants et femmes, les brûlant et les jetant dans un fossé dans la quartier al-Tadamon au sud de la capitale Damas.
41 civils sont les victimes de ce massacre daté du 16-4-2013, et découvert par un nouveau soldat dans une des milices du régime Assad, qui était en train de réparer un ordinateur pour trouver par hasard ces vidéos horribles.
Il faut dire que ce massacre n'est pas le seul qui a été découvert, puisque le rapport a confirmé que "la branche 227" a exécuté plus de 280 civils de la même façon, en les acheminant vers un quartier lointain, les tuant les uns après les autres, pour les jeter enfin dans un fossé commun déjà préparé, selon le rapport publié sur le site al-Jumuriya et le reportage du Guardian,The Levant, Le Centre Syrien Médiatique, BBC, The New Arab, Al-Quds Al-Arabi, journal Al-Arab, Arabi 21, Noon Post, Euro News et Enab Baladi.
Gouvernorat Alep
Ville Alep
Mots-Clés Dictateur, Détenus, Femmes, Massacres
Contenu
Le pardon au temps du massacre est le style du gang criminel d'Assad
Nous voulons tous les détenus
La ligue des survivantes de l’intérieur
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/225894/nous-voulons-tous-les-detenus/
Les nombres de libérés suite au dernier décret d’amnistie (avril 2022)
Titre Les nombres de libérés suite au dernier décret d’amnistie (avril 2022)
Auteur Association des détenus et des personnes disparues dans la prison de Saidnaya
Catégorie Affiche
Selon la source
Jusqu’à ce soir, nous avons pu documenter 117 libérés de la prison de Seidnaya seulement, ce chiffre pourra s’élever dans les prochains jours.
Dont 6, ont été arrêtés pendant les premiers mois de la révolution en 2011.
8 libérés ont été arrêtés durant 2012.
80 libérés de la prison de Seidnaya ont été présentés à la cour martiale.
14 libérés de la prison de Seidnaya ont été présentés au tribunal de terrorisme.
23 libérés n’ont jamais été présentés devant aucun tribunal.
Date de création 08/05/2022
Date d'archivage 09/05/2022
Source Page Facebook رابطة معتقلي ومفقودي سجن صيدنايا
Lien
N.B.
Le 30/4/2022, Bachar Assad a annoncé le décret numéro 7 d'amnistie générale pour les crimes terroristes commis avant la date de sa publication, le 30/4/2022, "à l’exception de ceux ayant entraîné la mort d’un être humain", selon le texte du décret.
L’exécution de ce décret a commencé en libérant plusieurs prisonniers. Les rues de la capitale étaient témoins de grandes foules; Des centaines de familles se sont rassemblées dans les rues où ils soupçonnaient être lieus de libéralisation attendant leurs enfants détenus.
Cette procédure se déroule dans un cadre de chaos prédéterminé par le régime syrien, puisque le Ministère de la justice censé appliquer l’exécution de ce décret, n'a publié aucune liste contenant les chiffres et les noms de libérés, ni ceux qui n'en sont pas concernés, ni même ceux déjà morts clandestinement dans les prisons et dont la mort n'est pas annoncée jusqu'à maintenant.
Alors que les familles des survivants ont échangé sur les réseaux sociaux les photos de leurs chers libérés, celles de ceux dont le sort est toujours inconnu ont, à leur tour, échangé les photos de leurs chers encore disparus, attendant une preuve ou une information indiquant le lieu de leur détention, ou même une information indiquant s'ils sont toujours vivants. Selon l’Observatoire Syrien pour les Droits de l'Homme, Jawab, l’Assemblée Syrienne des détenu(e)s, Page Facebook Nous voulons les détenus, CNN, DW Arabi, Le texte du décret publié sur le site d’informations Sana, Enab Baladi, Al-Hurra, Al-Modon, AFP, Le Monde.
Gouvernorat Rif Dimashq
Ville Sednaya
Mots-Clés Détenus, Infographie, Les forces du régime, Survivants
Contenu
Les nombres de libérés suite au dernier décret d’amnistie (avril 2022)- Selon le gouvernorat
Al-Hasakah : 3
Ar-Raqqah : 0
Alep : 0
Idlib : 8
Lattaquié : 1
Deir ez-Zor : 2
Homs : 20
Hama : 4
Tartous : 0
Rif Dimashq : 39
Damas : 2
Al-Suwayda : 0
Daraa : 34
Quneitra : 4
Le nombre total de libérés : 117
Dernière liste mise à jour le 8 mai 2022

Les nombres de libérés suite au dernier décret d’amnistie (avril 2022)- Selon l'année de l'arrestation
2011 : 6
2012 : 8
2013 : 2
2014 : 0
2015 : 4
2016 : 2
2017 : 5
2018 : 32
2019 : 15
2020 : 4
2021 : 3
Inconnu : 36
Le nombre total de libérés : 117
Dernière liste mise à jour le 8 mai 2022
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224504/les-nombres-de-liberes-suite-au-dernier-decret-damnistie-avril-2022/
Sans titre
Titre Sans titre
Auteur Abu Malek al-Shami.
Catégorie Caricature
Date de création 07/05/2022
Date d'archivage 01/06/2022
Source Page Facebook Abu Malek Al-Shami
Lien
N.B.
Le 30/4/2022, Bachar Assad a annoncé le décret numéro 7 d'amnistie générale pour les crimes terroristes commis avant la date de sa publication, le 30/4/2022, "à l’exception de ceux ayant entraîné la mort d’un être humain", selon le texte du décret.
L’exécution de ce décret a commencé en libérant plusieurs prisonniers. Les rues de la capitale étaient témoins de grandes foules; Des centaines de familles se sont rassemblées dans les rues où ils soupçonnaient être lieus de libéralisation attendant leurs enfants détenus.
Cette procédure se déroule dans un cadre de chaos prédéterminé par le régime syrien, puisque le Ministère de la justice censé appliquer l’exécution de ce décret, n'a publié aucune liste contenant les chiffres et les noms de libérés, ni ceux qui n'en sont pas concernés, ni même ceux déjà morts clandestinement dans les prisons et dont la mort n'est pas annoncée jusqu'à maintenant.
Alors que les familles des survivants ont échangé sur les réseaux sociaux les photos de leurs chers libérés, celles de ceux dont le sort est toujours inconnu ont, à leur tour, échangé les photos de leurs chers encore disparus, attendant une preuve ou une information indiquant le lieu de leur détention, ou même une information indiquant s'ils sont toujours vivants. Selon l’Observatoire Syrien pour les Droits de l'Homme, Jawab, l’Assemblée Syrienne des détenu(e)s, Page Facebook Nous voulons les détenus, CNN, DW Arabi, Le texte du décret publié sur le site d’informations Sana, Enab Baladi, Al-Hurra, Al-Modon, AFP, Le Monde.
Remarque L'oeuvre est inspirée d'une photo
bit.ly/3zgfXup
Mots-Clés Détenus, Survivants
Contenu
640509
040147
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224821/sans-titre-1207/
Libérez-les
Titre Libérez-les
Auteur Activistes
Families for Freedom.
Catégorie Bannières
Selon la source
Maintenant nous sommes en face du portail historique de Berlin(Brandenburger Tor) en solidarité avec les familles des détenus syriens dans les prisons du régime, et aujourd’hui nous sommes réunis spécifiquement pour soutenir les familles de victimes de #MassacreTadamon.
Plusieurs familles de détenus sont ici avec nos amis et supporteurs pour condamner le massacre, demander de savoir le sort des milliers de détenus arbitrairement et réclamer leur libération immédiate.
Date de création 07/05/2022
Date d'archivage 11/05/2022
Source Page Facebook Families For Freedom
Lien
N.B.
1-
Le 30/4/2022, Bachar Assad a annoncé le décret numéro 7 d'amnistie générale pour les crimes terroristes commis avant la date de sa publication, le 30/4/2022, "à l’exception de ceux ayant entraîné la mort d’un être humain", selon le texte du décret.
L’exécution de ce décret a commencé en libérant plusieurs prisonniers. Les rues de la capitale étaient témoins de grandes foules; Des centaines de familles se sont rassemblées dans les rues où ils soupçonnaient être lieus de libéralisation attendant leurs enfants détenus.
Cette procédure se déroule dans un cadre de chaos prédéterminé par le régime syrien, puisque le Ministère de la justice censé appliquer l’exécution de ce décret, n'a publié aucune liste contenant les chiffres et les noms de libérés, ni ceux qui n'en sont pas concernés, ni même ceux déjà morts clandestinement dans les prisons et dont la mort n'est pas annoncée jusqu'à maintenant.
Alors que les familles des survivants ont échangé sur les réseaux sociaux les photos de leurs chers libérés, celles de ceux dont le sort est toujours inconnu ont, à leur tour, échangé les photos de leurs chers encore disparus, attendant une preuve ou une information indiquant le lieu de leur détention, ou même une information indiquant s'ils sont toujours vivants. Selon l’Observatoire Syrien pour les Droits de l'Homme, Jawab, l’Assemblée Syrienne des détenu(e)s, Page Facebook Nous voulons les détenus, CNN, DW Arabi, Le texte du décret publié sur le site d’informations Sana, Enab Baladi, Al-Hurra, Al-Modon, AFP, Le Monde.
2-
Des activistes et tweeteurs ont lancé sur les réseaux sociaux le hashtag #Le massacre de Al-Tadamon, après la publication d'un rapport intitulé "Les victimes de al-Tadamon" sur le site al-Jumhuriya, un reportage documenté des photos dans le journal britannique The Guardian le 27-4-2022 et la divulgation d'une vidéo qui montre deux membres de la branche de Al-Mintaqa (district), dépendant de celle des renseignements militaires, connue sous le nom de" branche 227", exécutant des civils, enfants et femmes, les brûlant et les jetant dans un fossé dans la quartier al-Tadamon au sud de la capitale Damas.
41 civils sont les victimes de ce massacre daté du 16-4-2013, et découvert par un nouveau soldat dans une des milices du régime Assad, qui était en train de réparer un ordinateur pour trouver par hasard ces vidéos horribles.
Il faut dire que ce massacre n'est pas le seul qui a été découvert, puisque le rapport a confirmé que "la branche 227" a exécuté plus de 280 civils de la même façon, en les acheminant vers un quartier lointain, les tuant les uns après les autres, pour les jeter enfin dans un fossé commun déjà préparé, selon le rapport publié sur le site al-Jumuriya et le reportage du Guardian,The Levant, Le Centre Syrien Médiatique, BBC, The New Arab, Al-Quds Al-Arabi, journal Al-Arab, Arabi 21, Noon Post, Euro News et Enab Baladi.
Gouvernorat Damas
Ville Tadamon
Mots-Clés Dictateur, Disparition forcée, Détenus, Femmes, Liberté, Sensibilisation, Solidarité
Contenu
Libérez-les
Tenir Assad pour responsable ou tous les autres dictateurs croient qu'ils ont l’impunité
Des milliers de personnes attendent à l’extérieur veut dire des milliers de disparus à l’intérieur
Assad n'est pas un héros pour son décret d’amnistie, il est un criminel de guerre
Avez-vous vu mon fils ? (Une mère en Syrie 2022)
Le détenu inconnu
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224548/liberez-les/
Sans titre
Titre Sans titre
Auteur Amany al-Ali.
Catégorie Caricature
Date de création 06/05/2022
Date d'archivage 26/05/2022
Source Page Facebook Amany Al-ali Cartoon
Lien
N.B.
Le 30/4/2022, Bachar Assad a annoncé le décret numéro 7 d'amnistie générale pour les crimes terroristes commis avant la date de sa publication, le 30/4/2022, "à l’exception de ceux ayant entraîné la mort d’un être humain", selon le texte du décret.
L’exécution de ce décret a commencé en libérant plusieurs prisonniers. Les rues de la capitale étaient témoins de grandes foules; Des centaines de familles se sont rassemblées dans les rues où ils soupçonnaient être lieus de libéralisation attendant leurs enfants détenus.
Cette procédure se déroule dans un cadre de chaos prédéterminé par le régime syrien, puisque le Ministère de la justice censé appliquer l’exécution de ce décret, n'a publié aucune liste contenant les chiffres et les noms de libérés, ni ceux qui n'en sont pas concernés, ni même ceux déjà morts clandestinement dans les prisons et dont la mort n'est pas annoncée jusqu'à maintenant.
Alors que les familles des survivants ont échangé sur les réseaux sociaux les photos de leurs chers libérés, celles de ceux dont le sort est toujours inconnu ont, à leur tour, échangé les photos de leurs chers encore disparus, attendant une preuve ou une information indiquant le lieu de leur détention, ou même une information indiquant s'ils sont toujours vivants. Selon l’Observatoire Syrien pour les Droits de l'Homme, Jawab, l’Assemblée Syrienne des détenu(e)s, Page Facebook Nous voulons les détenus, CNN, DW Arabi, Le texte du décret publié sur le site d’informations Sana, Enab Baladi, Al-Hurra, Al-Modon, AFP, Le Monde.
Mots-Clés Dictateur, Détenus, Survivants
Contenu
Bachar Al-Assad
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224713/sans-titre-1206/
Sans titre
Titre Sans titre
Auteur Miream Salameh.
Catégorie Sculpture
Selon la source
L’artiste syrienne Miream Salameh a consacré toutes ses œuvres d'art plastique et de sculptures pour la tragédie des détenus, exprimant son sens humanitaire et sa fidélité à son maître Wael Kastoun, qui est mort sous la torture dans les geôles de la tyrannie en 2012.
Ella a écrit sur sa page : "La photo de l’œuvre est réalisée spécifiquement pour le roman de l'ami Assaad Shalash (Cordes derrière les barreaux)"
Date de création 06/05/2022
Date d'archivage 11/05/2022
Source Page Facebook اسعد شلاش لا للتعميم
Lien
Mots-Clés Détenus
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224545/sans-titre-1201/