timeline

Comment naviguer ?

Ce projet est construit sous une forme d'une chronologie, selon la date de création des œuvres documentées.
La page principale affiche toutes les œuvres d'une façon générale. Les filtres et les mots-clés permettent une recherche et un affichage plus précis.
L’annuaire
Titre La mélodie de la mort
Auteur Hisham Marwan.
Catégorie Affiche
Durée 0:20
Date de création 28/05/2022
Date d'archivage 01/06/2022
Source Page Facebook Hesham Marwan
Lien
Mots-Clés Détenus, Martyrs
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224820/la-melodie-de-la-mort/
"Prison sans barreaux", 22 visages des photos César ... Et la tragédie continue
Titre "Prison sans barreaux", 22 visages des photos César ... Et la tragédie continue
Auteur Association des familles de César
Centre syrien pour les médias et la liberté d'expression
Catégorie Publications en ligne
Autre info Soutien de l’organisation Impunity Watch
Date de création 17/05/2022
Date d'archivage 14/06/2022
Source scm.bz
Pour plus d'info Lire le rapport en Anglais
bit.ly/3MTqcI2
Mots-Clés Détenus, Femmes, Martyrs, Rapports et enquêtes, Tortures
Extrait
Le rapport "Prison sans barreaux" rend compte des violations des détentions arbitraires et des disparitions forcées liées à la torture ayant entraîné la mort, ou aboutissant à une exécution extrajudiciaire ou sommaire, ou dont les victimes sont toujours portées disparues, en termes d'impact sur les familles des victimes, en travaillant avec un échantillon de familles appartenant à l'Association des familles César, qui a documenté l'identification de l'identité de leurs enfants, à travers les photos que César a divulguées en 2014, pour fournir une image de la violation complexe, continue et étendue qui affecte la vaste majorité de la société syrienne. Selon les estimations les plus basses, le nombre de personnes disparues en Syrie est de 100,000 au cours des dix années passées, ce qui est un nombre non final de victimes de violations complexes et d'excès de violence et de déni des droits fondamentaux et du droit à la vie , la sécurité physique et la connaissance de la vérité et autres, qui sont pratiquées par le gouvernement en premier lieu.
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/225103/prison-sans-barreaux-22-visages-des-photos-cesar-et-la-tragedie-continue/
Sans titre
Titre Sans titre
Auteur Le réseau syrien des droits de l'homme
Catégorie Affiche
Date de création 16/05/2022
Date d'archivage 06/06/2022
Source Page Facebook Syrian Network for Human Rights - SNHR
Lien
N.B.
Le 30/4/2022, Bachar Assad a annoncé le décret numéro 7 d'amnistie générale pour les crimes terroristes commis avant la date de sa publication, le 30/4/2022, "à l’exception de ceux ayant entraîné la mort d’un être humain", selon le texte du décret.
L’exécution de ce décret a commencé en libérant plusieurs prisonniers. Les rues de la capitale étaient témoins de grandes foules; Des centaines de familles se sont rassemblées dans les rues où ils soupçonnaient être lieus de libéralisation attendant leurs enfants détenus.
Cette procédure se déroule dans un cadre de chaos prédéterminé par le régime syrien, puisque le Ministère de la justice censé appliquer l’exécution de ce décret, n'a publié aucune liste contenant les chiffres et les noms de libérés, ni ceux qui n'en sont pas concernés, ni même ceux déjà morts clandestinement dans les prisons et dont la mort n'est pas annoncée jusqu'à maintenant.
Alors que les familles des survivants ont échangé sur les réseaux sociaux les photos de leurs chers libérés, celles de ceux dont le sort est toujours inconnu ont, à leur tour, échangé les photos de leurs chers encore disparus, attendant une preuve ou une information indiquant le lieu de leur détention, ou même une information indiquant s'ils sont toujours vivants. Selon l’Observatoire Syrien pour les Droits de l'Homme, Jawab, l’Assemblée Syrienne des détenu(e)s, Page Facebook Nous voulons les détenus, CNN, DW Arabi, Le texte du décret publié sur le site d’informations Sana, Enab Baladi, Al-Hurra, Al-Modon, AFP, Le Monde.
Pour plus d'info Lire le rapport
bit.ly/3NNv56l
Mots-Clés Dictateur, Disparition forcée, Détenus, Infographie, Survivants
Contenu
Une comparaison entre le nombre de ceux qui sont toujours en disparition forcée par les forces du régime depuis mars 2011, des habitants de villes syriennes, et ceux qui sont libérés suite au décret de l’amnistie du 7/2022 depuis 01-05-2022.
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224878/sans-titre-1209/
Le régime syrien libère 476 personnes selon le décret de l’amnistie du 7/2022, il reste encore 132,000 détenus depuis mars 2011
Titre Le régime syrien libère 476 personnes selon le décret de l’amnistie du 7/2022, il reste encore 132,000 détenus depuis mars 2011
Auteur Le réseau syrien des droits de l'homme
Catégorie Publications en ligne
Date de création 16/05/2022
Date d'archivage 01/06/2022
Source snhr.org
Pour plus d'info Pour lire le rapport
bit.ly/3NNv56l
Mots-Clés Communauté internationale, Dictateur, Disparition forcée, Détenus, Femmes, Les Nations-Unies, Les forces du régime, Rapports et enquêtes, Survivants, Tortures
Extrait
Il y a encore 132,000 détenus ou disparus de force dans les prisons du régime depuis mars 2011 jusqu'au mai 2022. Le rapport fait état, dans les dix premiers jours suivant la publication du décret de l’amnistie du 7/2022, de la libération d’environ 476 personnes de diverses prisons civiles, militaires et de centres de sécurité dans les gouvernorats syriens, dont 55 femmes, 13 personnes qui étaient enfants au moment de leur détention, et cela depuis le 1 jusqu'au 11 mai/2022. En outre, parmi les 476 libérés, il y a au moins 98 personnes qui avaient déjà réglé leur situation sécuritaire avant leur arrestation et ont été promises de ne plus être attaquées par les services de sécurité. 18 réfugiés qui sont rentrés en Syrie de leur pays de refuge, dont 2 femmes. Et 12 réfugiés palestiniens dont 3 femmes.
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224819/le-regime-syrien-libere-476-personnes-selon-le-decret-de-lamnistie-du-7-2022-il-reste-encore-132000-detenus-depuis-mars-2011/
En Syrie, une amnistie inédite ravive les traumatismes des familles de prisonniers et de disparus
Titre En Syrie, une amnistie inédite ravive les traumatismes des familles de prisonniers et de disparus
Auteur Laure Stephan.
Catégorie Mémoire
Selon la source
Les libérations décrétées par le régime Assad concernent pour la première fois depuis 2011 des Syriens jetés en prison sous des accusations de « terrorisme ». Mais aucune liste de noms n’ayant été publiée, il est difficile d’apprécier la portée de cette mesure.
Date de création 14/05/2022
Date d'archivage 17/05/2022
Source www.lemonde.fr/international
Pour plus d'info Lire l'article en entier
bit.ly/37Xdjyo
Gouvernorat Damas
Daraa
Rif Dimashq
Ville Damas
Daraa
Sednaya
Tadamon
Mots-Clés Disparus, Détenus, Massacres, Survivants, Tortures
Extrait
« Les disparus sont la crise la plus profonde de notre société, affirme l’avocat Anas Joudeh, à la tête du Mouvement pour la construction de la nation, une formation de l’opposition dite « tolérée ». Si l’on veut enclencher une réconciliation nationale, il faut que ceux qui sont sortis de prison puissent dire leurs souffrances, pour que la société reconnaisse ce qui s’est passé. On n’en est malheureusement pas là. »
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224615/en-syrie-une-amnistie-inedite-ravive-les-traumatismes-des-familles-de-prisonniers-et-de-disparus/
Titre Droits d'homme
Auteur 1+1 Show.
Fares Garabet.
Catégorie Caricature
Vidéo
Description
Caricature met en lumière le contraste entre les opposants du régime demandant sa chute et ses souteneurs voulant sa continuité.
Durée 0:56
Date de création 10/05/2022
Date d'archivage 24/05/2022
Source Chaîne YouTube 1+1 Show
Lien
Mots-Clés Détenus, Les forces du régime, Tortures
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224680/droits-dhomme/
Les détenues libérées des prisons de Al-Assad
Titre Les détenues libérées des prisons de Al-Assad
Auteur Amany al-Ali.
Catégorie Caricature
Date de création 10/05/2022
Date d'archivage 23/05/2022
Source Page Facebook Amany Al-ali Cartoon
Lien
N.B.
Le 30/4/2022, Bachar Assad a annoncé le décret numéro 7 d'amnistie générale pour les crimes terroristes commis avant la date de sa publication, le 30/4/2022, "à l’exception de ceux ayant entraîné la mort d’un être humain", selon le texte du décret.
L’exécution de ce décret a commencé en libérant plusieurs prisonniers. Les rues de la capitale étaient témoins de grandes foules; Des centaines de familles se sont rassemblées dans les rues où ils soupçonnaient être lieus de libéralisation attendant leurs enfants détenus.
Cette procédure se déroule dans un cadre de chaos prédéterminé par le régime syrien, puisque le Ministère de la justice censé appliquer l’exécution de ce décret, n'a publié aucune liste contenant les chiffres et les noms de libérés, ni ceux qui n'en sont pas concernés, ni même ceux déjà morts clandestinement dans les prisons et dont la mort n'est pas annoncée jusqu'à maintenant.
Alors que les familles des survivants ont échangé sur les réseaux sociaux les photos de leurs chers libérés, celles de ceux dont le sort est toujours inconnu ont, à leur tour, échangé les photos de leurs chers encore disparus, attendant une preuve ou une information indiquant le lieu de leur détention, ou même une information indiquant s'ils sont toujours vivants. Selon l’Observatoire Syrien pour les Droits de l'Homme, Jawab, l’Assemblée Syrienne des détenu(e)s, Page Facebook Nous voulons les détenus, CNN, DW Arabi, Le texte du décret publié sur le site d’informations Sana, Enab Baladi, Al-Hurra, Al-Modon, AFP, Le Monde.
Mots-Clés Détenus, Femmes, Les forces du régime, Survivants
Contenu
Les détenues libérées des prisons de Al-Assad ...
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224664/les-detenues-liberees-des-prisons-de-al-assad/
Nous voulons tous les détenus
Titre Nous voulons tous les détenus
Auteur La ligue des survivantes de l'intérieur
Catégorie Bannières
Selon la source
La libération des détenus n'est pas une grâce de la queue du chien Bachar
Mais où sont les autres détenus et où sont les disparus ?
Pouvons-nous oublier à quoi ils ont été exposés dans les prisons du criminel Bachar al-Assad ?
#Nous-voulons-les-détenus
#Ne-les-laissez-pas-tomber
#Écoutez-nous
#Massacre-Al-Tadamon
#La-voix-de-la-conscience
#Sauvez-ceux-qui-sont-restés-dans-les-abattoirs-de-Assad
Date de création 08/05/2022
Date d'archivage 15/09/2022
Source Page Facebook رابطة ناجيات الداخل
Lien
N.B.
1-
Le 30/4/2022, Bachar Assad a annoncé le décret numéro 7 d'amnistie générale pour les crimes terroristes commis avant la date de sa publication, le 30/4/2022, "à l’exception de ceux ayant entraîné la mort d’un être humain", selon le texte du décret.
L’exécution de ce décret a commencé en libérant plusieurs prisonniers. Les rues de la capitale étaient témoins de grandes foules; Des centaines de familles se sont rassemblées dans les rues où ils soupçonnaient être lieus de libéralisation attendant leurs enfants détenus.
Cette procédure se déroule dans un cadre de chaos prédéterminé par le régime syrien, puisque le Ministère de la justice censé appliquer l’exécution de ce décret, n'a publié aucune liste contenant les chiffres et les noms de libérés, ni ceux qui n'en sont pas concernés, ni même ceux déjà morts clandestinement dans les prisons et dont la mort n'est pas annoncée jusqu'à maintenant.
Alors que les familles des survivants ont échangé sur les réseaux sociaux les photos de leurs chers libérés, celles de ceux dont le sort est toujours inconnu ont, à leur tour, échangé les photos de leurs chers encore disparus, attendant une preuve ou une information indiquant le lieu de leur détention, ou même une information indiquant s'ils sont toujours vivants. Selon l’Observatoire Syrien pour les Droits de l'Homme, Jawab, l’Assemblée Syrienne des détenu(e)s, Page Facebook Nous voulons les détenus, CNN, DW Arabi, Le texte du décret publié sur le site d’informations Sana, Enab Baladi, Al-Hurra, Al-Modon, AFP, Le Monde.
2-
Des activistes et tweeteurs ont lancé sur les réseaux sociaux le hashtag #Le massacre de Al-Tadamon, après la publication d'un rapport intitulé "Les victimes de al-Tadamon" sur le site al-Jumhuriya, un reportage documenté des photos dans le journal britannique The Guardian le 27-4-2022 et la divulgation d'une vidéo qui montre deux membres de la branche de Al-Mintaqa (district), dépendant de celle des renseignements militaires, connue sous le nom de" branche 227", exécutant des civils, enfants et femmes, les brûlant et les jetant dans un fossé dans la quartier al-Tadamon au sud de la capitale Damas.
41 civils sont les victimes de ce massacre daté du 16-4-2013, et découvert par un nouveau soldat dans une des milices du régime Assad, qui était en train de réparer un ordinateur pour trouver par hasard ces vidéos horribles.
Il faut dire que ce massacre n'est pas le seul qui a été découvert, puisque le rapport a confirmé que "la branche 227" a exécuté plus de 280 civils de la même façon, en les acheminant vers un quartier lointain, les tuant les uns après les autres, pour les jeter enfin dans un fossé commun déjà préparé, selon le rapport publié sur le site al-Jumuriya et le reportage du Guardian,The Levant, Le Centre Syrien Médiatique, BBC, The New Arab, Al-Quds Al-Arabi, journal Al-Arab, Arabi 21, Noon Post, Euro News et Enab Baladi.
Gouvernorat Alep
Ville Alep
Mots-Clés Dictateur, Détenus, Femmes, Massacres
Contenu
Le pardon au temps du massacre est le style du gang criminel d'Assad
Nous voulons tous les détenus
La ligue des survivantes de l’intérieur
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/225894/nous-voulons-tous-les-detenus/
Les nombres de libérés suite au dernier décret d’amnistie (avril 2022)
Titre Les nombres de libérés suite au dernier décret d’amnistie (avril 2022)
Auteur Association des détenus et des personnes disparues dans la prison de Saidnaya
Catégorie Affiche
Selon la source
Jusqu’à ce soir, nous avons pu documenter 117 libérés de la prison de Seidnaya seulement, ce chiffre pourra s’élever dans les prochains jours.
Dont 6, ont été arrêtés pendant les premiers mois de la révolution en 2011.
8 libérés ont été arrêtés durant 2012.
80 libérés de la prison de Seidnaya ont été présentés à la cour martiale.
14 libérés de la prison de Seidnaya ont été présentés au tribunal de terrorisme.
23 libérés n’ont jamais été présentés devant aucun tribunal.
Date de création 08/05/2022
Date d'archivage 09/05/2022
Source Page Facebook رابطة معتقلي ومفقودي سجن صيدنايا
Lien
N.B.
Le 30/4/2022, Bachar Assad a annoncé le décret numéro 7 d'amnistie générale pour les crimes terroristes commis avant la date de sa publication, le 30/4/2022, "à l’exception de ceux ayant entraîné la mort d’un être humain", selon le texte du décret.
L’exécution de ce décret a commencé en libérant plusieurs prisonniers. Les rues de la capitale étaient témoins de grandes foules; Des centaines de familles se sont rassemblées dans les rues où ils soupçonnaient être lieus de libéralisation attendant leurs enfants détenus.
Cette procédure se déroule dans un cadre de chaos prédéterminé par le régime syrien, puisque le Ministère de la justice censé appliquer l’exécution de ce décret, n'a publié aucune liste contenant les chiffres et les noms de libérés, ni ceux qui n'en sont pas concernés, ni même ceux déjà morts clandestinement dans les prisons et dont la mort n'est pas annoncée jusqu'à maintenant.
Alors que les familles des survivants ont échangé sur les réseaux sociaux les photos de leurs chers libérés, celles de ceux dont le sort est toujours inconnu ont, à leur tour, échangé les photos de leurs chers encore disparus, attendant une preuve ou une information indiquant le lieu de leur détention, ou même une information indiquant s'ils sont toujours vivants. Selon l’Observatoire Syrien pour les Droits de l'Homme, Jawab, l’Assemblée Syrienne des détenu(e)s, Page Facebook Nous voulons les détenus, CNN, DW Arabi, Le texte du décret publié sur le site d’informations Sana, Enab Baladi, Al-Hurra, Al-Modon, AFP, Le Monde.
Gouvernorat Rif Dimashq
Ville Sednaya
Mots-Clés Détenus, Infographie, Les forces du régime, Survivants
Contenu
Les nombres de libérés suite au dernier décret d’amnistie (avril 2022)- Selon le gouvernorat
Al-Hasakah : 3
Ar-Raqqah : 0
Alep : 0
Idlib : 8
Lattaquié : 1
Deir ez-Zor : 2
Homs : 20
Hama : 4
Tartous : 0
Rif Dimashq : 39
Damas : 2
Al-Suwayda : 0
Daraa : 34
Quneitra : 4
Le nombre total de libérés : 117
Dernière liste mise à jour le 8 mai 2022

Les nombres de libérés suite au dernier décret d’amnistie (avril 2022)- Selon l'année de l'arrestation
2011 : 6
2012 : 8
2013 : 2
2014 : 0
2015 : 4
2016 : 2
2017 : 5
2018 : 32
2019 : 15
2020 : 4
2021 : 3
Inconnu : 36
Le nombre total de libérés : 117
Dernière liste mise à jour le 8 mai 2022
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224504/les-nombres-de-liberes-suite-au-dernier-decret-damnistie-avril-2022/
Sans titre
Titre Sans titre
Auteur Abu Malek al-Shami.
Catégorie Caricature
Date de création 07/05/2022
Date d'archivage 01/06/2022
Source Page Facebook Abu Malek Al-Shami
Lien
N.B.
Le 30/4/2022, Bachar Assad a annoncé le décret numéro 7 d'amnistie générale pour les crimes terroristes commis avant la date de sa publication, le 30/4/2022, "à l’exception de ceux ayant entraîné la mort d’un être humain", selon le texte du décret.
L’exécution de ce décret a commencé en libérant plusieurs prisonniers. Les rues de la capitale étaient témoins de grandes foules; Des centaines de familles se sont rassemblées dans les rues où ils soupçonnaient être lieus de libéralisation attendant leurs enfants détenus.
Cette procédure se déroule dans un cadre de chaos prédéterminé par le régime syrien, puisque le Ministère de la justice censé appliquer l’exécution de ce décret, n'a publié aucune liste contenant les chiffres et les noms de libérés, ni ceux qui n'en sont pas concernés, ni même ceux déjà morts clandestinement dans les prisons et dont la mort n'est pas annoncée jusqu'à maintenant.
Alors que les familles des survivants ont échangé sur les réseaux sociaux les photos de leurs chers libérés, celles de ceux dont le sort est toujours inconnu ont, à leur tour, échangé les photos de leurs chers encore disparus, attendant une preuve ou une information indiquant le lieu de leur détention, ou même une information indiquant s'ils sont toujours vivants. Selon l’Observatoire Syrien pour les Droits de l'Homme, Jawab, l’Assemblée Syrienne des détenu(e)s, Page Facebook Nous voulons les détenus, CNN, DW Arabi, Le texte du décret publié sur le site d’informations Sana, Enab Baladi, Al-Hurra, Al-Modon, AFP, Le Monde.
Remarque L'oeuvre est inspirée d'une photo
bit.ly/3zgfXup
Mots-Clés Détenus, Survivants
Contenu
640509
040147
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224821/sans-titre-1207/
Libérez-les
Titre Libérez-les
Auteur Activistes
Families for Freedom.
Catégorie Bannières
Selon la source
Maintenant nous sommes en face du portail historique de Berlin(Brandenburger Tor) en solidarité avec les familles des détenus syriens dans les prisons du régime, et aujourd’hui nous sommes réunis spécifiquement pour soutenir les familles de victimes de #MassacreTadamon.
Plusieurs familles de détenus sont ici avec nos amis et supporteurs pour condamner le massacre, demander de savoir le sort des milliers de détenus arbitrairement et réclamer leur libération immédiate.
Date de création 07/05/2022
Date d'archivage 11/05/2022
Source Page Facebook Families For Freedom
Lien
N.B.
1-
Le 30/4/2022, Bachar Assad a annoncé le décret numéro 7 d'amnistie générale pour les crimes terroristes commis avant la date de sa publication, le 30/4/2022, "à l’exception de ceux ayant entraîné la mort d’un être humain", selon le texte du décret.
L’exécution de ce décret a commencé en libérant plusieurs prisonniers. Les rues de la capitale étaient témoins de grandes foules; Des centaines de familles se sont rassemblées dans les rues où ils soupçonnaient être lieus de libéralisation attendant leurs enfants détenus.
Cette procédure se déroule dans un cadre de chaos prédéterminé par le régime syrien, puisque le Ministère de la justice censé appliquer l’exécution de ce décret, n'a publié aucune liste contenant les chiffres et les noms de libérés, ni ceux qui n'en sont pas concernés, ni même ceux déjà morts clandestinement dans les prisons et dont la mort n'est pas annoncée jusqu'à maintenant.
Alors que les familles des survivants ont échangé sur les réseaux sociaux les photos de leurs chers libérés, celles de ceux dont le sort est toujours inconnu ont, à leur tour, échangé les photos de leurs chers encore disparus, attendant une preuve ou une information indiquant le lieu de leur détention, ou même une information indiquant s'ils sont toujours vivants. Selon l’Observatoire Syrien pour les Droits de l'Homme, Jawab, l’Assemblée Syrienne des détenu(e)s, Page Facebook Nous voulons les détenus, CNN, DW Arabi, Le texte du décret publié sur le site d’informations Sana, Enab Baladi, Al-Hurra, Al-Modon, AFP, Le Monde.
2-
Des activistes et tweeteurs ont lancé sur les réseaux sociaux le hashtag #Le massacre de Al-Tadamon, après la publication d'un rapport intitulé "Les victimes de al-Tadamon" sur le site al-Jumhuriya, un reportage documenté des photos dans le journal britannique The Guardian le 27-4-2022 et la divulgation d'une vidéo qui montre deux membres de la branche de Al-Mintaqa (district), dépendant de celle des renseignements militaires, connue sous le nom de" branche 227", exécutant des civils, enfants et femmes, les brûlant et les jetant dans un fossé dans la quartier al-Tadamon au sud de la capitale Damas.
41 civils sont les victimes de ce massacre daté du 16-4-2013, et découvert par un nouveau soldat dans une des milices du régime Assad, qui était en train de réparer un ordinateur pour trouver par hasard ces vidéos horribles.
Il faut dire que ce massacre n'est pas le seul qui a été découvert, puisque le rapport a confirmé que "la branche 227" a exécuté plus de 280 civils de la même façon, en les acheminant vers un quartier lointain, les tuant les uns après les autres, pour les jeter enfin dans un fossé commun déjà préparé, selon le rapport publié sur le site al-Jumuriya et le reportage du Guardian,The Levant, Le Centre Syrien Médiatique, BBC, The New Arab, Al-Quds Al-Arabi, journal Al-Arab, Arabi 21, Noon Post, Euro News et Enab Baladi.
Gouvernorat Damas
Ville Tadamon
Mots-Clés Dictateur, Disparition forcée, Détenus, Femmes, Liberté, Sensibilisation, Solidarité
Contenu
Libérez-les
Tenir Assad pour responsable ou tous les autres dictateurs croient qu'ils ont l’impunité
Des milliers de personnes attendent à l’extérieur veut dire des milliers de disparus à l’intérieur
Assad n'est pas un héros pour son décret d’amnistie, il est un criminel de guerre
Avez-vous vu mon fils ? (Une mère en Syrie 2022)
Le détenu inconnu
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224548/liberez-les/
Sans titre
Titre Sans titre
Auteur Amany al-Ali.
Catégorie Caricature
Date de création 06/05/2022
Date d'archivage 26/05/2022
Source Page Facebook Amany Al-ali Cartoon
Lien
N.B.
Le 30/4/2022, Bachar Assad a annoncé le décret numéro 7 d'amnistie générale pour les crimes terroristes commis avant la date de sa publication, le 30/4/2022, "à l’exception de ceux ayant entraîné la mort d’un être humain", selon le texte du décret.
L’exécution de ce décret a commencé en libérant plusieurs prisonniers. Les rues de la capitale étaient témoins de grandes foules; Des centaines de familles se sont rassemblées dans les rues où ils soupçonnaient être lieus de libéralisation attendant leurs enfants détenus.
Cette procédure se déroule dans un cadre de chaos prédéterminé par le régime syrien, puisque le Ministère de la justice censé appliquer l’exécution de ce décret, n'a publié aucune liste contenant les chiffres et les noms de libérés, ni ceux qui n'en sont pas concernés, ni même ceux déjà morts clandestinement dans les prisons et dont la mort n'est pas annoncée jusqu'à maintenant.
Alors que les familles des survivants ont échangé sur les réseaux sociaux les photos de leurs chers libérés, celles de ceux dont le sort est toujours inconnu ont, à leur tour, échangé les photos de leurs chers encore disparus, attendant une preuve ou une information indiquant le lieu de leur détention, ou même une information indiquant s'ils sont toujours vivants. Selon l’Observatoire Syrien pour les Droits de l'Homme, Jawab, l’Assemblée Syrienne des détenu(e)s, Page Facebook Nous voulons les détenus, CNN, DW Arabi, Le texte du décret publié sur le site d’informations Sana, Enab Baladi, Al-Hurra, Al-Modon, AFP, Le Monde.
Mots-Clés Dictateur, Détenus, Survivants
Contenu
Bachar Al-Assad
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224713/sans-titre-1206/
Sans titre
Titre Sans titre
Auteur Miream Salameh.
Catégorie Sculpture
Selon la source
L’artiste syrienne Miream Salameh a consacré toutes ses œuvres d'art plastique et de sculptures pour la tragédie des détenus, exprimant son sens humanitaire et sa fidélité à son maître Wael Kastoun, qui est mort sous la torture dans les geôles de la tyrannie en 2012.
Ella a écrit sur sa page : "La photo de l’œuvre est réalisée spécifiquement pour le roman de l'ami Assaad Shalash (Cordes derrière les barreaux)"
Date de création 06/05/2022
Date d'archivage 11/05/2022
Source Page Facebook اسعد شلاش لا للتعميم
Lien
Mots-Clés Détenus
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224545/sans-titre-1201/
Survivants de la mer de sang ...
Titre Survivants de la mer de sang ...
Auteur Mwafaq Katt.
Syria TV.
Catégorie Caricature
Date de création 06/05/2022
Date d'archivage 10/05/2022
Source Page Facebook Mwafaq Katt
Lien
N.B.
Le 30/4/2022, Bachar Assad a annoncé le décret numéro 7 d'amnistie générale pour les crimes terroristes commis avant la date de sa publication, le 30/4/2022, "à l’exception de ceux ayant entraîné la mort d’un être humain", selon le texte du décret.
L’exécution de ce décret a commencé en libérant plusieurs prisonniers. Les rues de la capitale étaient témoins de grandes foules; Des centaines de familles se sont rassemblées dans les rues où ils soupçonnaient être lieus de libéralisation attendant leurs enfants détenus.
Cette procédure se déroule dans un cadre de chaos prédéterminé par le régime syrien, puisque le Ministère de la justice censé appliquer l’exécution de ce décret, n'a publié aucune liste contenant les chiffres et les noms de libérés, ni ceux qui n'en sont pas concernés, ni même ceux déjà morts clandestinement dans les prisons et dont la mort n'est pas annoncée jusqu'à maintenant.
Alors que les familles des survivants ont échangé sur les réseaux sociaux les photos de leurs chers libérés, celles de ceux dont le sort est toujours inconnu ont, à leur tour, échangé les photos de leurs chers encore disparus, attendant une preuve ou une information indiquant le lieu de leur détention, ou même une information indiquant s'ils sont toujours vivants. Selon l’Observatoire Syrien pour les Droits de l'Homme, Jawab, l’Assemblée Syrienne des détenu(e)s, Page Facebook Nous voulons les détenus, CNN, DW Arabi, Le texte du décret publié sur le site d’informations Sana, Enab Baladi, Al-Hurra, Al-Modon, AFP, Le Monde.
Ville
Mots-Clés Dictateur, Détenus, Les forces du régime, Martyrs
Contenu
Les prisons d'al-Assad
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224522/survivants-de-la-mer-de-sang/
Des cordes derrière les barreaux
Titre Des cordes derrière les barreaux
Auteur Assaad Shalash.
Catégorie Publications papier
Description
Roman
Autre info Publication : Mosaïque pour les études et les publications
Nombre de pages: 218
Date de création 06/05/2022
Date d'archivage 10/05/2022
Source Page Facebook موزاييك للدراسات والنشر
Lien
Mots-Clés Détenus, Humanité, Résistance
Résumé
Le roman contient en général l’expérience de la littérature carcérale, mais ce qui le rend plus original c'est la vision de l’auteur de cette scène, car il s’est concentré sur l'acte de résistance qui inspire le détenu à survivre, cet acte de résistance sur lequel l'auteur a mis la lumière c'est jouer de la musique pendant la détention.
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224521/des-cordes-derriere-les-barreaux/
Le massacre de l’amnistie
Titre Le massacre de l’amnistie
Auteur Omar Masri.
Catégorie Affiche
Selon la source
Sur le pont de "Al Rais" (Le président)
Date de création 06/05/2022
Date d'archivage 09/05/2022
Source Page Facebook Omar Masri
Lien
N.B.
Le 30/4/2022, Bachar Assad a annoncé le décret numéro 7 d'amnistie générale pour les crimes terroristes commis avant la date de sa publication, le 30/4/2022, "à l’exception de ceux ayant entraîné la mort d’un être humain", selon le texte du décret.
L’exécution de ce décret a commencé en libérant plusieurs prisonniers. Les rues de la capitale étaient témoins de grandes foules; Des centaines de familles se sont rassemblées dans les rues où ils soupçonnaient être lieus de libéralisation attendant leurs enfants détenus.
Cette procédure se déroule dans un cadre de chaos prédéterminé par le régime syrien, puisque le Ministère de la justice censé appliquer l’exécution de ce décret, n'a publié aucune liste contenant les chiffres et les noms de libérés, ni ceux qui n'en sont pas concernés, ni même ceux déjà morts clandestinement dans les prisons et dont la mort n'est pas annoncée jusqu'à maintenant.
Alors que les familles des survivants ont échangé sur les réseaux sociaux les photos de leurs chers libérés, celles de ceux dont le sort est toujours inconnu ont, à leur tour, échangé les photos de leurs chers encore disparus, attendant une preuve ou une information indiquant le lieu de leur détention, ou même une information indiquant s'ils sont toujours vivants. Selon l’Observatoire Syrien pour les Droits de l'Homme, Jawab, l’Assemblée Syrienne des détenu(e)s, Page Facebook Nous voulons les détenus, CNN, DW Arabi, Le texte du décret publié sur le site d’informations Sana, Enab Baladi, Al-Hurra, Al-Modon, AFP, Le Monde.
Mots-Clés Détenus, Enfants, Femmes
Contenu
Tu l'as vu ?!
Tu as vu mon père ?
Tu ne l'as pas vu ?
Est-il toujours vivant ?
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224496/le-massacre-de-lamnistie/
Cellule individuelle
Titre Cellule individuelle
Auteur Saad Hajo.
Catégorie Caricature
Date de création 05/05/2022
Date d'archivage 18/05/2022
Source Page Facebook Hajo Saad
Lien
Mots-Clés Détenus, Tortures
Contenu
Cellule individuelle
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224629/cellule-individuelle/
Sans titre
Titre Sans titre
Auteur Assaad Ferzat.
Catégorie Peinture
Date de création 04/05/2022
Date d'archivage 11/05/2022
Source Page Facebook Syrilution Creative Arts
Lien
N.B.
Le 30/4/2022, Bachar Assad a annoncé le décret numéro 7 d'amnistie générale pour les crimes terroristes commis avant la date de sa publication, le 30/4/2022, "à l’exception de ceux ayant entraîné la mort d’un être humain", selon le texte du décret.
L’exécution de ce décret a commencé en libérant plusieurs prisonniers. Les rues de la capitale étaient témoins de grandes foules; Des centaines de familles se sont rassemblées dans les rues où ils supposent être lieus de libéralisation attendant leurs enfants détenus.
Cette procédure se déroule dans un cadre de chaos prédéterminé par le régime syrien, puisque le Ministère de la justice censé appliquer l’exécution de ce décret, n'a publié aucune liste contenant les chiffres et les noms de libérés, ni ceux qui n'en sont pas concernés, ni même ceux déjà morts clandestinement dans les prisons et dont la mort n'est pas annoncée jusqu'à maintenant.
Alors que les familles des survivants ont échangé sur les réseaux sociaux les photos de leurs chers libérés, celles de ceux dont le sort est toujours inconnu ont, à leur tour, échangé les photos de leurs chers encore disparus, attendant une preuve ou une information indiquant le lieu de leur détention, ou même une information indiquant s'ils sont toujours vivants. Selon l’Observatoire Syrien pour les Droits de l'Homme, Jawab, l’Assemblée Syrienne des détenu(e)s, Page Facebook Nous voulons les détenus, CNN, DW Arabi, Le texte du décret publié sur le site d’informations Sana, Enab Baladi, Al-Hurra, Al-Modon, AFP, Le Monde.
Remarque L'oeuvre est inspirée des photos
bit.ly/3Xts292
Mots-Clés Détenus, Liberté
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224544/sans-titre-1200/
Les détenus
Titre Les détenus
Auteur Jawad Murad.
The Levant.
Catégorie Caricature
Date de création 04/05/2022
Date d'archivage 10/05/2022
Source Page Facebook Jawad Morad
Lien
N.B.
Le 30/4/2022, Bachar Assad a annoncé le décret numéro 7 d'amnistie générale pour les crimes terroristes commis avant la date de sa publication, le 30/4/2022, "à l’exception de ceux ayant entraîné la mort d’un être humain", selon le texte du décret.
L’exécution de ce décret a commencé en libérant plusieurs prisonniers. Les rues de la capitale étaient témoins de grandes foules; Des centaines de familles se sont rassemblées dans les rues où ils soupçonnaient être lieus de libéralisation attendant leurs enfants détenus.
Cette procédure se déroule dans un cadre de chaos prédéterminé par le régime syrien, puisque le Ministère de la justice censé appliquer l’exécution de ce décret, n'a publié aucune liste contenant les chiffres et les noms de libérés, ni ceux qui n'en sont pas concernés, ni même ceux déjà morts clandestinement dans les prisons et dont la mort n'est pas annoncée jusqu'à maintenant.
Alors que les familles des survivants ont échangé sur les réseaux sociaux les photos de leurs chers libérés, celles de ceux dont le sort est toujours inconnu ont, à leur tour, échangé les photos de leurs chers encore disparus, attendant une preuve ou une information indiquant le lieu de leur détention, ou même une information indiquant s'ils sont toujours vivants. Selon l’Observatoire Syrien pour les Droits de l'Homme, Jawab, l’Assemblée Syrienne des détenu(e)s, Page Facebook Nous voulons les détenus, CNN, DW Arabi, Le texte du décret publié sur le site d’informations Sana, Enab Baladi, Al-Hurra, Al-Modon, AFP, Le Monde.
Gouvernorat Damas
Ville Damas
Mots-Clés Détenus, Les forces du régime, Survivants
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224523/les-detenus-3/
Le rapport annuel sur les violations les plus importantes contre les professionnels des médias en Syrie à l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse
Titre Le rapport annuel sur les violations les plus importantes contre les professionnels des médias en Syrie à l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse
Auteur Le réseau syrien des droits de l'homme
Catégorie Publications en ligne
Date de création 03/05/2022
Date d'archivage 25/07/2022
Source snhr.org
Pour plus d'info Lire le rapport
bit.ly/3vdu9kM
Mots-Clés Bombardement, Daech, Détenus, Les Brigades et les Factions Armées, Les Forces Kurdes, Les forces du régime, Martyrs, Organisation de libération du Levant, Presse, Rapports et enquêtes, Tortures
Extrait
Après le déclenchement du mouvement populaire vers la démocratie en Syrie en mars 2011, le régime syrien a intensifié sa répression des journalistes et des travailleurs des médias, expulsant et interdisant tous les médias arabes et internationaux qui se trouvaient en Syrie, et cette interdiction dure depuis onze ans maintenant.
Pour combler cet immense vide, et pour couvrir les événements historiques qui se déroulaient en Syrie, des militants se sont confrontés à cette mission journalistique, et l'idée du journaliste citoyen a émergé en Syrie, ces militants se sont chargés de reporter et de photographier l'actualité, ce qui les rendait cibles au danger.
Les violations contre les journalistes et les travailleurs des médias ne se sont pas limitées au régime syrien, bien qu'il en soit le principal auteur, mais se sont étendues à toutes les parties au conflit et aux forces de contrôle, en particulier lorsqu'on dénonce les violations des autorités de facto, en général tous ont pratiqué la politique de faire taire les bouches, et la Syrie est devenue, en résultat de 11 ans de ces violations cumulées et composées, un des pires pays du monde en matière de liberté de presse, et de liberté d'opinion et d'expression, selon les violations qui s'est produit contre eux.
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/225612/le-rapport-annuel-sur-les-violations-les-plus-importantes-contre-les-professionnels-des-medias-en-syrie-a-loccasion-de-la-journee-mondiale-de-la-liberte-de-la-presse/
Victimes des médias en Syrie, 463 Histoires de douleur
Titre Victimes des médias en Syrie, 463 Histoires de douleur
Auteur Centre syrien pour les libertés journalistiques
Catégorie Publications en ligne
Date de création 03/05/2022
Date d'archivage 21/07/2022
Source syja.urbo.info
Pour plus d'info Lire le rapport
bit.ly/3PqIbHN
Mots-Clés Bombardement, Daech, Détenus, Les Brigades et les Factions Armées, Les Forces Kurdes, Les forces du régime, Martyrs, Organisation de libération du Levant, Presse, Rapports et enquêtes, Russie, Tortures
Extrait
La multiplicité des partis militaires dans diverses régions syriennes a achevé le monopole du régime sur les violations, élargissant la liste des parties responsables d'avoir commis des violations qui ont dépassé 1435 violations depuis mars 2011 jusqu'à fin mars 2022, dans lesquelles la victime était soit un journaliste, soit un établissement médiatique.
Les meurtres de professionnels des médias en Syrie depuis 2011 occupent la première place en termes de nombre documenté par rapport à d'autres types de violations, telles que les blessures, les battements, les arrestations, etc. Le centre a documenté 463 cas de meurtres de professionnels des médias syriens et étrangers en et hors de Syrie de mars 2011 à fin mars 2022.
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/225579/victimes-des-medias-en-syrie-463-histoires-de-douleur/
Sans titre
Titre Sans titre
Auteur Hani Abbas.
Catégorie Caricature
Selon la source
Damas aujourd’hui ...
Le régime criminel jette les détenus dans les rues sans aucune liste ni nom ... Les milliers de familles de détenus courent dans les rues pour chercher leurs enfants, ou pour demander les rescapés de la détention sur leurs enfants encore détenus ...
Le régime exécute la libération des détenus comme un massacre ...
#Les_familles_De_Détenus
#Les_Habitants_De_Damas
#Le_Massacre_Tadamon
Date de création 03/05/2022
Date d'archivage 05/05/2022
Source Page Facebook Hani Abbas
Lien
N.B.
Le 30/4/2022, Bachar Assad a annoncé le décret numéro 7 d'amnistie générale pour les crimes terroristes commis avant la date de sa publication, le 30/4/2022, "à l’exception de ceux ayant entraîné la mort d’un être humain", selon le texte du décret.
L’exécution de ce décret a commencé en libérant plusieurs prisonniers. Les rues de la capitale étaient témoins de grandes foules; Des centaines de familles se sont rassemblées dans les rues où ils soupçonnaient être lieus de libéralisation attendant leurs enfants détenus.
Cette procédure se déroule dans un cadre de chaos prédéterminé par le régime syrien, puisque le Ministère de la justice censé appliquer l’exécution de ce décret, n'a publié aucune liste contenant les chiffres et les noms de libérés, ni ceux qui n'en sont pas concernés, ni même ceux déjà morts clandestinement dans les prisons et dont la mort n'est pas annoncée jusqu'à maintenant.
Alors que les familles des survivants ont échangé sur les réseaux sociaux les photos de leurs chers libérés, celles de ceux dont le sort est toujours inconnu ont, à leur tour, échangé les photos de leurs chers encore disparus, attendant une preuve ou une information indiquant le lieu de leur détention, ou même une information indiquant s'ils sont toujours vivants. Selon l’Observatoire Syrien pour les Droits de l'Homme, Jawab, l’Assemblée Syrienne des détenu(e)s, Page Facebook Nous voulons les détenus, CNN, DW Arabi, Le texte du décret publié sur le site d’informations Sana, Enab Baladi, Al-Hurra, Al-Modon, AFP, Le Monde.
Gouvernorat Damas
Ville Damas
Mots-Clés Détenus, Les forces du régime, Survivants
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224447/sans-titre-796/
Sans titre
Titre Sans titre
Auteur (à vérifier)
Catégorie Photographie
Selon la source
Des milliers de personnes s'entassent dans les rues de Damas, attendant leurs chers disparus dans les geôles du régime Assad depuis de longues années.
Le régime libère des détenus de la prison Seidnaya, ils les laissent dans les rues en très mauvais état, amnésiques, les familles se rassemblent pour chercher leurs rescapés.
Le régime Assad, d’ailleurs comme d’habitude, fait chanter les familles en ne publiant aucune liste de noms de libérés.
Des vidéos et photos tristes nous arrivent de la Syrie, résument la situation des milliers et des dizaines de milliers de familles qui vivent dans l’espoir de la sortie de leurs chers des prisons.
Date de création 03/05/2022
Date d'archivage 05/05/2022
Source Page Facebook جواب Jawab
Lien
Lien de l'album
N.B.
Le 30/4/2022, Bachar Assad a annoncé le décret numéro 7 d'amnistie générale pour les crimes terroristes commis avant la date de sa publication, le 30/4/2022, "à l’exception de ceux ayant entraîné la mort d’un être humain", selon le texte du décret.
L’exécution de ce décret a commencé en libérant plusieurs prisonniers. Les rues de la capitale étaient témoins de grandes foules; Des centaines de familles se sont rassemblées dans les rues où ils supposent être lieus de libéralisation attendant leurs enfants détenus.
Cette procédure se déroule dans un cadre de chaos prédéterminé par le régime syrien, puisque le Ministère de la justice censé appliquer l’exécution de ce décret, n'a publié aucune liste contenant les chiffres et les noms de libérés, ni ceux qui n'en sont pas concernés, ni même ceux déjà morts clandestinement dans les prisons et dont la mort n'est pas annoncée jusqu'à maintenant.
Alors que les familles des survivants ont échangé sur les réseaux sociaux les photos de leurs chers libérés, celles de ceux dont le sort est toujours inconnu ont, à leur tour, échangé les photos de leurs chers encore disparus, attendant une preuve ou une information indiquant le lieu de leur détention, ou même une information indiquant s'ils sont toujours vivants. Selon l’Observatoire Syrien pour les Droits de l'Homme, Jawab, l’Assemblée Syrienne des détenu(e)s, Page Facebook Nous voulons les détenus, CNN, DW Arabi, Le texte du décret publié sur le site d’informations Sana, Enab Baladi, Al-Hurra, Al-Modon, AFP, Le Monde.
Remarque Les photos sont attachées avec d'autres oeuvres artistiques
bit.ly/3tvBKdx
bit.ly/3xNTeV9
Gouvernorat Damas
Rif Dimashq
Ville Damas
Sednaya
Mots-Clés Détenus, Les forces du régime, Survivants
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224435/sans-titre-275/
Ecoutez-nous
Titre Ecoutez-nous
Auteur Activistes
Bureau médiatique de Mare'
Catégorie Graffiti
Murs
Date de création 22/04/2022
Date d'archivage 27/04/2022
Source Page Facebook مكتب مارع الإعلامي
Lien
N.B.
Le 22-4-2022 le centre Amal pour le soutien, en coopération avec plusieurs survivantes de détention, ont lancé une campagne intitulée "Ecoutez-nous", afin de faire entendre les voix des survivantes syriennes des prisons du régime, mettre la lumière sur leurs causes et libérer celles qui sont encore disparues dernière les barreaux. Cette campagne a visé à soutenir ces survivantes par la large diffusion de leur cause et la mettre parmi les priorités, les aider pour en guérir, corriger les faux préjugés portant sur elles et finalement défendre la cause de tous les détenus dans des forums locaux et internationaux. Selon Centre Amal pour le Soutien et la Guérison, Radio Al-Kul, Radio Watan, Le bureau médiatique de Mare', Al-Soury Al-Yaoum et la ligue des survivantes de l’intérieur.
Gouvernorat Alep
Ville Mare'
Mots-Clés Bombardement, Destructions, Dignité, Détenus, Femmes, Justice, Liberté, Révolution, Sensibilisation, Survivants
Contenu
Ecoutez-nous
Souvenez-vous des survivantes syriennes
Liberté, Justice, Révolution, Dignité
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/224223/ecoutez-nous/
Raviver l'espoir
Titre Raviver l'espoir
Auteur Le centre syrien pour la justice et la responsabilisation
Catégorie Publications en ligne
Date de création 20/04/2022
Date d'archivage 21/11/2022
Source ar.syriaaccountability.org
Pour plus d'info Lire le rapport en Anglais
bit.ly/3ELwSqX
Gouvernorat Al-Raqqah
Ville Raqqa
Mots-Clés Daech, Disparus, Détenus, Enlèvement, Les Brigades et les Factions Armées, Martyrs, Rapports et enquêtes, Tortures
Résumé
Dans ce rapport, le SJAC révèle pour la première fois le vaste réseau de centres de détention qui a été un facteur central dans la disparition des victimes disparues chez Daech.
Les différentes branches des services de sécurité de Daech ont utilisé ce réseau de plus de 150 postes de police, camps d'entraînement et prisons secrètes de sécurité pour détenir des civils enlevés et des membres de groupes armés hostiles, avant de les condamner à mort ou parfois de les exécuter sommairement. Dans ce rapport, le Centre syrien pour la justice et la responsabilisation analyse la nature des arrestations de Daech, des transferts de prisonniers, de détenus et de geôliers. Le rapport montre comment ces informations peuvent faciliter les enquêtes médico-légales dans le nord-est de la Syrie pour révéler le sort et le lieu des personnes enlevées par Daech.
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/227019/raviver-lespoir/
Titre Est-il possible ?
Auteur Samir Aktaa.
Catégorie Musique et Chant
Durée 3:19
Selon la source
Le 11 mars 2013, le régime d'Assad a arrêté la Dr Rania al-Absi et son mari, Abdul Rahman Yassin, et leurs six enfants:
Dima, Intisar, Najah, Alaa, Ahmed et Layan.
Ils sont détenus et disparus dans les prisons d'Assad jusqu'à la production de cette œuvre...
Liberté pour eux et pour tous les détenus dans les prisons d'Assad.
Autre info Paroles : Zafer Saleh Al-Sadaka
Date de création 18/04/2022
Date d'archivage 06/10/2022
Source Chaîne YouTube : ظافر صالح - Zafer Alsadaka
Lien
Mots-Clés Disparition forcée, Détenus, Enfants, Femmes, Les forces du régime
Paroles
Il a dit : Bonjour, comment ça va ?
- Tout va bien, mon cœur bat. Comment vas-tu ?
- ça va ... Mais honnêtement, je ne vais pas bien, j'ai une question.
- Eh bien, demandez ... si je peux, tu sais, je vais te répondre tout de suite.
- Est-ce possible ... Depuis neuf ans ? Est-ce que les bâtards ont vraiment fait ça ?!!!!!
Toute la famille est emprisonnée, deux parents et six enfants !!!!!!
Dites-moi l'ont-ils vraiment fait ?!!!
Je n'arrive pas à croire, c'est presque de la fiction...
- Si, il faut croire. C'est vrai.
- Il était généreux, elle aussi ... Elle était une source de tendresse, une pure beauté.
Alors ils ont été arrêtés ? Qu'ont-ils fait ?!!!
Ont-ils kidnappé ? Tué quelqu'un ? Ont-ils volé l'argent ?
- Pas de tout, ce n'est pas leur nature, leur accusation était :
Refus d'applaudir pour les criminels.
Dans mon pays, oh mon pays ... L'oppression dure depuis des générations
Dans mon pays, oh mon pays ... L'injustice et les gémissements se prolongent....
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/226287/est-il-possible/
Le tatouage
Titre Le tatouage
Auteur Manhal al-Sarraj.
Catégorie Publications papier
Autre info Edition : Mosaïque pour les études et la publication
Nombre de pages : 246
Date de création 12/04/2022
Date d'archivage 13/09/2022
Source Page Facebook موزاييك للدراسات والنشر
Lien
Gouvernorat Alep
Ville Alep
Mots-Clés Détenus, Femmes, Les forces du régime, Tortures, Viol
Extrait
Que dois-je dire à mes enfants ? Leur raconter que leur oncle, le frère de leur père, a trahi leur père et l'a jeté, lui et leur mère, en prison.
Leur raconter la mort de leur père alors qu'il était arraché aux fouets des bourreaux et à leurs bottes, en témoignage de la honte ? Ou de ma douleur étant violée et de la honte du monde ? Ou comment une personne tombe malade en prison ? De la douleur des molaires dans les prisons ? De la pauvreté et du travail forcé ? A propos d'élire un tyran dans les prisons d'un tyran ? leur raconter les juges de la calomnie, de l'injustice et de la corruption ? De la peine de mort ? Comment sortir et les rencontrer ? Avec les chapelets de perles, de la patience, de l'oppression, de la privation d'une bouchée, de la couverture, du médicament et de nombreux souvenirs d'humiliations. Comment puis-je pardonner tout cela ? Comment ne pas pardonner ? Je suis presque incapable de faire les deux. Le monde est trop sombre et trop fort pour que je puisse l'affronter, le juger et surmonter ma douleur.
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/225855/le-tatouage/
Le résultat mensuel des cas de détention, mars 2022
Titre Le résultat mensuel des cas de détention, mars 2022
Auteur Centre de documentation des violations en Syrie
Catégorie Affiche
Selon la source
#Le_centre_de_documentation_des_violations_en #Syrie a
documenté 110 cas de détentions, de libérations, d’enlèvements et de disparitions en Syrie, pour le mois de mars 2022.
Date de création 05/04/2022
Date d'archivage 07/04/2022
Source Page Facebook مركز توثيق الانتهاكات في سوريا VDC-Syria
Lien
Mots-Clés Daech, Disparition forcée, Détenus, Enfants, Enlèvement, Femmes, Infographie, Les Brigades et les Factions Armées, Les Forces Kurdes, Les forces du régime, Organisation de libération du Levant, Survivants
Contenu
Le Centre de Documentation des Violations en Syrie a documenté 104 cas de détentions et de libérations distribués selon les acteurs :
Le gouvernement syrien : 7 détentions - 5 libérations
Les forces armées : 54 détentions - 7 libérations
Les forces démocratiques syriennes : 1 détention - 11 libérations
Hayat Tahrir Al-Sham : 5 détentions - 2 libérations
Le Centre a également documenté 6 cas d’enlèvements et de disparitions selon :
Des parties inconnues : 6 enlèvements - 0 libération d’enlèvement - 0 disparu - 0 disparu retrouvé
De Daech : 0 enlèvement - enlèvement retrouvé
Le total des cas de détentions, libérations, enlèvements et disparitions au cours du mois de mars 2022 est 110 cas dont :
109 civils
1 non civil
12 femmes
0 fille
97 hommes
1 garçon
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/223843/le-resultat-mensuel-des-cas-de-detention-mars-2022/
Sans titre
Titre Sans titre
Auteur Bashar al-Issa.
Catégorie Dessin & Gravure
Autre info L’œuvre fait partie d'une série de l'artiste intitulée : Les Cahiers de la stupéfaction
Date de création 30/03/2022
Date d'archivage 12/04/2022
Source Page Facebook Bachar Al Issa
Lien
Mots-Clés Détenus, Martyrs, Tortures
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/223898/sans-titre-1198/
Titre Souviens-toi de moi
Auteur Khater Dawa.
Catégorie Musique et Chant
Durée 4:47
Selon la source
Pour le 11ème anniversaire de la révolution syrienne
C'est une invitation pour résister à l’oubli, Se rappeler c'est difficile, mais oublier c'est interdit, se rappeler c'est un acte de résistance, un acte de vie, pour que nos chers soient toujours présents avec nous ... Pour raconter notre histoire ...
Pour les détenus et les disparus de force et leurs familles, en collaboration de Nophotozone, ce projet artistique de Ahmad Kaabour, réalisé par Le Comité International des Personnes Disparues-ICMP, Umam pour la Documentation et la Recherche et MENA Prison Forum.
Date de création 18/03/2022
Date d'archivage 29/03/2022
Source Chaîne YouTube NoPhotoZone
Lien
Mots-Clés Camps, Destructions, Déplacement, Détenus, Enfants, Femmes, Réfugiés
Paroles
Souviens-toi de moi ... même s'il y a entre nous des mers et des routent sans ponts ... Souviens-toi de moi ... Même s'il y a entre nous des pays et des arbres dont les racines leur manquent ... Souviens-toi de moi ...
Quand tu as froid, l'espoir reste en chaud, et nos coeurs ne seront plus brisés ...
Même si l’oubli est entre nous, notre joie couvre la poussière des tristesses
Même s'il n'y a plus de photos dans notre tiroir ... Souviens-toi de moi
Injustice, guerre et solitude des journées, nos blessures sont gravées dans le cœur
Laisse pas la promesse réveillée, elle va effacer le reproche et agrandir les rêves
Tes yeux vont briller de nouveau
Souviens-toi de moi
Lien vers ce Document https://creativememory.org/fr/archives/223717/souviens-toi-de-moi/