L’Algérie, Le Maroc et les organisations des Nations-Unies ont une responsabilité commune pour secourir les déplacés