L’enlèvement au profit de qui ?