Putin, protecteur des tyrans